29/11/2012 14:34:31
Le Cameroun table sur une croissance du PIB 6,1% en 2013
Le gouvernement camerounais projette un taux de croissance de son produit intérieur brut à 6,1% en 2013, contre 5% en 2012. La révélation a été faite lundi dernier, 26 novembre 2012, par le Premier ministre, Philémon Yang, qui présentait le programme économique et social du gouvernement devant les députés réunis en session budgétaire à l’Assemblée nationale.
Investir au Cameroun
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

(Investir au Cameroun) - Le gouvernement camerounais projette un taux de croissance de son produit intérieur brut à 6,1% en 2013, contre 5% en 2012. La révélation a été faite lundi dernier, 26 novembre 2012, par le Premier ministre, Philémon Yang, qui présentait le programme économique et social du gouvernement devant les députés réunis en session budgétaire à l’Assemblée nationale. 

Ce taux de croissance est supérieur à celui projeté pour l’ensemble de l’Afrique centrale par la banque mondiale dans ses «perspectives économiques» (5,25%), et de celui annoncé par la Béac (5,6%) lors de son comité de politique monétaire tenu en marge des festivités marquant les 40 ans de cette institution la semaine dernière à Malabo, en Guinée Equatoriale. 

Mieux, ce taux de croissance est légèrement supérieur aux 5,5% prévu sur la période 2010-2015 par le Document de stratégie pour la croissance et l’emploi (Dsce), cadre de référence pour le développement à long terme du Cameroun, qui est exécuté depuis 2 ans. 

Dans son rapport présenté aux ministères de l’Economie et à celui des Finances le 19 novembre dernier, la mission du Fmi conduite par Mario de Zamaroczy a prévu un taux de croissance de 5% au Cameroun en 2013.

D’après le Fmi, cette croissance reste encore insuffisante, comparée aux ambitions du Cameroun. Il conseille au gouvernement de travailler à une répartition équitable de cette croissance entre toutes les villes urbaines et rurales.

Le gouvernement annonce également une maîtrise de l’inflation, qui devrait se situer l’année prochaine à 2,7%, c'est-à-dire en dessous de la norme communautaire dans la zone Cémac, qui est de 3%. En rappel, le programme économique du Cameroun en 2013 est assis sur un budget de 3236 milliards de F.CFA, en hausse de 436 milliards de F.CFA par rapport à l’année dernière.

Pour mobiliser ces fonds, l’Etat du Cameroun, qui inaugure dès janvier 2013 le Budget programme, compte sur des recettes pétrolières de l’ordre de 705 milliards F.CFA pour une production de 28 millions de barils à vendre au prix moyen de 96,6 dollar le baril, des recettes fiscales de 1 214 milliards de F.CFA, des recettes douanières de 638 milliards de F.CFA, des dons et emprunts pour un montant total de 324 milliards de F.CFA... 

B.R.M.

Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE