03/12/2012 06:59:56
Psychose. Le numéro de « la mort » gagne le Nord Cameroun
Après l’épisode des appels internationaux à des heures indues, des usagers du téléphone mobile à travers le septentrion reçoivent à présent des messages d’alerte à la mort.
Le Messager
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

 

Après l’épisode des appels internationaux à des heures indues, des usagers du téléphone mobile à travers le septentrion reçoivent à présent des messages d’alerte à la mort.

« salut just pour te dire d’enregistrer le numéro (…) ds ton répertoire en mettan mort2 , c’est aussi un numero satanik pour le cameroun, 4 filles st mortes à kumba le num étè écrit sur lè mains ; lance ce sms aux parents et amis pour les informer. bye. (sic) ». C’est l’intégralité d’un message téléphonique abrégé ou argotique par endroit que S. a reçu au petit matin du 1er décembre à 3h19 et 51 secondes. Il y a une semaine jour pour jour, l’universitaire dit avoir reçu un autre, quasiment à la même heure indue. L’avant dernier-message « satanique » en question, aurait été envoyé par un numéro international dont l’indicatif est 00266. Dans son message, l’inconnu lui posait clairement la question de savoir : « as-tu beaucoup d’amis ? 00 299 (…) ».

A l’instar du précédent abonné d’un opérateur de téléphonie, une habitante du quartier Joli Soir à Ngaoundéré aurait littéralement reçu le même message sur son mobile. C’était, précise-t-elle, le 20 novembre 2012 à 00h15min. « Mon frère a reçu le message là aussi vers 2h du matin. Et Quand il a rappelé personne n’a osé décrocher le téléphone », a-t-elle laissé entendre. Un autre témoignage, cette fois au quartier Haut Plateau révèle que seulement quelques Camerounais sont parvenus (après moult insistances) à écouter la voix du mystérieux appelant. Ce qu’il leur aurait dit ? : « Bienvenue chez Lucifer, que désirez-vous ? », rapporte un fonctionnaire en service dans une délégation régionale à Ngaoundéré. 

Allô, Satan ?

A la différence de Ngaoundéré, seulement une poignée d’usagers du téléphone mobile disent avoir déjà été contactée par le fameux numéro « satanique ». Quelques uns ont déploré des messages d’alerte à la mort. A chaque fois, l’appelant à l’origine de la psychose nationale qui a débuté dans les villes de Douala et Yaoundé s’est interdit de décrocher. « On nous a formellement interdit de décrocher un numéro commençant par 00229, +229 ou +00266. Ceux qui vont essayer de décrocher c’est la mort ! », met en garde un opérateur de call box, par une voix nouée par la psychose. 

Jusqu’ici, les « décès » des suites de cet appel mystérieux ne se comptent que verbalement. Car, aucune famille à travers le septentrion n’a enregistré un cas de mort subite après avoir été appelé par « Satan ». Et parce que le numéro associé à cette nouvelle psychose appartiendrait à l’opérateur de mobile Mtn, Le Messager a contacté une responsable dudit opérateur de téléphonie mobile. Ce numéro est-il effectivement attribué dans l’annuaire des abonnés de Mtn Cameroun ?

Quelles sont les systèmes mis en œuvre par Mtn-Cameroun en vue de protéger ses abonnés contre les adeptes de ce phénomène social ? Des interrogations que Le Messager a d’ores et déjà adressées (par mail) à Massey Njiti Bongang. L’éclairage de la coordonatrice de la communication interne de Mtn Cameroun permettra à coup sûr d’éclairer la lanterne des Camerounais angoissés par la psychose.

Salomon KANKILI

 

 

Publicité
Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE