08/05/2009 17:32:25
Paul Éric Kingué: Silence à la barre
L’ex-maire de Njombe-Penja a été extrait de sa cellule pour répondre des faits de détournements.
Le Jour
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

Paul Eric Kingue a été extrait avant-hier de la cellule N° 5 de la prison de Nkongsamba où il est incarcéré, pour le tribunal de grande instance du Moungo sis dans la même ville. L’ancien maire de Njombe-Penja y a comparu pour  détournement d’une somme de 1.400.000 francs Cfa. D’après les informations du Jour, Paul Eric Kingue ne s’est nullement opposé à son extraction, décidée par Jean-Pierre Bifouna Ndongo, procureur de la République près le tribunal de grande instance du Moungo.

Cependant, une fois à la barre, le détenu de luxe aurait refusé de faire la moindre déclaration. Faux, rétorque le procureur de la république près le Tgi du Moungo. Selon Jean-Pierre Bifouna Ndongo qui dit n’avoir pas pris part à ce procès, « Kingue, au contraire, avait beaucoup de choses à dire concernant son pourvoi en cassation. Mais on lui a demandé d’attendre le moment indiqué ».

Le Jour n’en sait pas plus sur les raisons avancées au tribunal par Paul Eric Kingue pour justifier son silence. Toutefois, des informations puisées à plusieurs sources laissent savoir que Me Jean René Manfo, le principal conseil de Kingue, était absent au tribunal, toute chose qui aurait motivé l’attitude du détenu. Me Manfo dit n’avoir pas été notifié de ce procès.

D’ailleurs, il se dit surpris de l’extraction de son client, d’autant plus que, le 18 mars dernier, l’avocat avait introduit auprès du greffe de la Cour d’appel du Littoral, une « requête aux fins de pourvoi en cassation ». Celle-ci attaquait le jugement avant dire-droit N° 018/Crim. Rendu le 10 mars par la Cour d’appel du Littoral. Ce jugement confirmait le jugement ADD N° 144/Crim, rendu le 15 octobre 2008  par le Tgi du Moungo et rejetant l’exception de nullité introduite par la défense de Kingue.

Selon Me Manfo, « l’action du Tgi du Moungo serait fondée si au moins notre requête de pourvoi en cassation, reçue par Me François Omballa Etoh, greffier en chef de la Cour d’appel du Littoral, avait été rejetée par la Cour suprême. Or je n’ai reçu aucune notification allant dans ce sens ». Joint au téléphone, Bifouna Ndongo dit n’avoir, lui non plus, connaissance d’aucun pourvoi en cassation. Pour lui, le pourvoi émis par Kingue ne fait pas partie des cas recevables en l’espèce.

Le 19 novembre 2007, M. David Clément Nsaba, alors receveur municipal de la commune de Njombe-Penja, a adressé au sous préfet de la localité une correspondance dans laquelle il relevait certaines irrégularités liées à la gestion du maire Kingue. La pièce versée dans la procédure au Tgi du Moungo apporte les « preuves » du détournement d’une somme de 1.400.000 francs Cfa par l’ancien maire.

Théodore Tchopa

Publicité
Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE