11/05/2009 19:14:30
Opération Épervier: Un prisonnier s'évade de Kondengui
Yves Mbela, iex collaborateur de Olanguena Owono, a pris la clé des champs alors qu’il se rendait chez son médecin au Chu de Yaoundé.
La Nouvelle Expression
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

Les circonstances de l’évasion  de Yves Mbéla restent non élucidées. Le prévenu qui aurait des soucis de santé depuis quelques temps, avait sollicité et obtenu auprès du régisseur de la prison centrale de Yaoundé, une escorte, après l’ordre d’extraction  du pénitencier délivré par le procureur de la République, pour un rendez-vous médical pris avec un médecin traitant vendredi dernier au centre hospitalier universitaire de Yaoundé (Chu).

Selon des informations de La Nouvelle Expression, Yves Mbela une fois au Chu aurait disparu sans crier gare. Ses geôliers, en l’occurrence deux gardiens de prison assurant son escorte, après avoir rendu compte à leur supérieur hiérarchique de l’évasion du prévenu, ont été immédiatement été mis aux arrêts par la gendarmerie.

Jean Chritophe Effa et Yves Nkana, tous deux gardiens de prison en service à la prison centrale de Kondengui, sont gardés à vue depuis vendredi à la compagnie de gendarmerie de Yaoundé III à Emombo. Rien n’a filtré de l’audition des deux gardiens de  prison par les pandores vendredi dernier ; mais des indiscrétions à la prison centrale de Yaoundé laissent croire que les préoccupations des gendarmes se seraient focalisées sur une présumée complicité des deux infortunés dans  l’évasion de Yves Mbéla.

La Nouvelle Expression a appris auprès de sources bien informées au pénitencier de Kondengui, que le régisseur de ladite maison d’arrêt, Francis Nkémanda, aurait été entendu dans la même journée de vendredi par les enquêteurs de la gendarmerie d’Emombo. Le régisseur de la prison centrale de Yaoundé, n’était pas en son lieu de service pendant toute la journée d’hier, dimanche, encore moins à son domicile situé à un jet de pierre du pénitencier ; même son téléphone portable renvoyait à la messagerie.

Cette évasion spectaculaire d’un prévenu de l’opération épervier, nom de baptême du processus d’assainissement de la gestion de la fortune publique, survient après des rumeurs de tentative d’évasion de la prison centrale de Kondengui, véhiculée autour de quelques ex-dignitaires du régime, embastillés dans le cadre de l’opération épervier- Jean Marie Luc Atangana Mebara, ex-ministre d’Etat, secrétaire général de la présidence de la République (Sgpr), et Polycarpe Abah Abah, ex-ministre de l’Economie et des Finances (Minefi), étaient soupçonnés d’avoir nourries des intentions pour s’échapper de la prison de Kondegui.

Yves Mbéla, co-accusé de l’ex-ministre de la Santé publique, Urbain Olanguna Awono, dans le dossier de détournement des fonds alloués à la lutte contre le Vih sida, est un ex-collaborateur du Dr, Maurice Feuzeu, lui-même étant l’ex-secrétaire permanent du Comité national de lutte contre le sida (Cnls), incarcéré dans le cadre de la même affaire.

Olivier Mbellé

Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE