12/05/2009 22:44:30
Football: Makoun réveille l'Olympique lyonnais
Très critiqué ces derniers temps, le milieux camerounais a marqué deux buts mardi soir lors du match contre le FC Nantes
Venant Mboua
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille


L'Olympique Lyonnais est-il guéri ? On n'ira pas jusqu'à l'affirmer bec et ongles. Mais mardi face à Nantes (3-0), le club rhodanien s'est au moins remis dans le droit chemin. Au petit trot, le septuple champion de France, qui devrait selon toute vraisemblance laisser sa couronne aux Marseillais ou aux Bordelais à l'issue de l'exercice, a remporté son premier match de championnat depuis quatre journées et est assuré de rester sur le podium à l'issue de la 35e journée.

A Gerland, les hommes de Claude Puel ont dominé une apathique équipe nantaise. C'est d'ailleurs bien elle qui empêchera les observateurs de statuer sur le cas lyonnais. Complètement résigné et incapable de donner la réplique aux Gones, le FCN coule en silence.

D'une faiblesse absolue, les bras ballants et la tête baissée dès l'ouverture du score signée Makoun (7e), les Nantais n'ont pas existé. Et pourtant, Elie Baup avait prévu le coup, mis en place un milieu de terrain densifié en donnant les clés des ailes à Vainqueur et Maréval. Les deux hommes n'en ont pas fait grand chose. Mis à part un bon coup de tête du second nommé (17e), rien à signaler. Les Canaris se sont donc noyés. Sans que Lyon ne leur mette réellement la tête sous l'eau. Les supporters pourront toujours s'en prendre à Waldemar Kita, ce n'était pas lui qui était sur le terrain mardi...

Benzema dans l'impasse

Jean-Michel Aulas n'était pas non plus sur le terrain. Le patron de l'OL a néanmoins dû se dire que son coup de gueule post-Valenciennes avait fait son effet. Revenus d'Evian et d'un stage censé recoller les morceaux, les Lyonnais en ont montré bien plus que lors de leur dernière sortie. Pas bien difficile, certes... Mais les champions de France, qui ont enregistré le retour de Govou, ont eu le mérite d'entamer la partie avec sérieux et application. Et, une fois qu'ils ont attrapé leur proie, ne l'ont plus lâchée.

Buteur en tout début de match, Makoun a remis ça à la demi-heure de jeu, au terme d'un contre rondement mené par Delgado (2-0, 34e). L'Argentin, passeur décisif, a été dans beaucoup de bons coups. Et a mérité son ovation au moment où il a laissé sa place à Anthony Mounier (73e), ce dernier se signalant en inscrivant de la tête le troisième but lyonnais (3-0, 79e).

Ce troisième but, Karim Benzema a bien essayé de l'inscrire. Mais l'attaquant de l'équipe de France est actuellement dans une période noire. Face aux fantômes nantais, Benzema a manqué à peu près tout ce qu'il a tenté. Souvent signalé hors jeu, incapable de cadrer ses tirs, le meilleur buteur du dernier championnat a vécu une soirée difficile. Il essaiera de se rattraper, dimanche au Stade Vélodrome dans un duel face à l'Olympique de Marseille qui, en fonctions des résultats de mercredi, pourrait bien être plus qu'un match pour la troisième place.

Venant Mboua

Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités

PUBLICITE