15/12/2009 16:06:21
Edel victime de chantage
Le gardien parisien Edel Apoula serait au cœur d’une affaire de chantage. Un ancien entraîneur français en Afrique remet en cause l’identité et l’âge du joueur et est à l’origine de la réserve déposée par Saint-Etienne dimanche.
Vincent Duchesne
Sport24
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

http://www.allpsg.com/photos/grande/4194.jpg

«L’affaire Edel» rebondit. Pire, elle a pris ce mardi des proportions insoupçonnées et même sordides. Si Saint-Etienne a déposé une réserve dimanche avant la rencontre PSG-ASSE, ce n’est pas vraiment le fruit du hasard. Ni même «un acte désespéré de dirigeants de club qui perdent leurs nerfs et leur sang froid» comme l’indiquait Robin Leproux, surpris et consterné par cette information.

 

 

Les dirigeants stéphanois ont effectué cette démarche sur informations d’un ancien entraîneur français en Afrique. Un certain Nicolas Philibert.

L’étrange rôle de Michel Hidalgo
Son nom ne vous dit sûrement rien. Ce qui n’est pas le cas d’Edel. Les deux hommes se connaissent bien. Et pour cause, Philibert est à l’origine de son arrivée en Arménie en 2002. C’est également lui qui lui a permis de faire des essais en France et notamment au PSG. Problème, Edel et Philibert se sont quittés en mauvais termes. Et c’est là que l’affaire devient répugnante. Selon Le Parisien, le technicien français a décidé de faire chanter son ancien poulain, en menaçant de faire des révélations sur son identité et son âge. A moins qu’une somme de 30 000 euros ne lui soit versée ! Dans le rôle de l’intermédiaire ? Michel Hidalgo, proche de Philibert ! L’ancien sélectionneur de l’équipe de France a ainsi appelé Alain Roche la semaine dernière pour lui faire part des intentions de son ami. «J’ai simplement essayé d’arranger les choses vis-à-vis du PSG», a déclaré Hidalgo, quelque peu candide, sur RMC avant d’expliquer l’origine de cette réclamation : «Je crois, même si j’en suis sûr (sic), que Nicolas Philibert a prêté 30.000 ou 35.000 euros au gardien de but. Ca n’a rien à voir avec une commission d’agent».

Edel et Paris vont porter plainte
Alain Roche a évidemment éconduit Hidalgo - «C’est du chantage. Ne te mêle pas de ça ! Tu ne peux pas cautionner ce genre de choses» -, qui n’a visiblement pas pris conscience de la gravité de cette démarche. «Devoir 30.000 euros à quelqu’un et ne pas les payer, n’est-ce pas non plus quelque chose de mal ? (...) Il ne l’a pas menacé. Il lui a juste demandé de lui rendre, mais il ne veut pas le faire. Que faire, dans ce cas-là ?». Sans surprise, le club et le joueur ont refusé de payer la somme réclamée. Philibert a donc mis sa menace à exécution et contacté les dirigeants stéphanois. Ce qui explique aujourd’hui cette réserve déposée auprès du délégué de la rencontre au sujet de l’identité d’Edel. Le gardien parisien et le club de la capitale envisagent de porter plainte dans les prochaines heures. Rappelons que le chantage est un acte délictueux passible d’une peine de cinq ans d’emprisonnement maximum et d’une amende de 75 000 euros. En attendant, le PSG fait le nécessaire pour récupérer des documents en provenance du Cameroun. Pour prouver la bonne foi d’Edel et mettre fin à cette bien triste affaire.

Vincent Duchesne

Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités

PUBLICITE