13/01/2010 05:20:02
Le Guen : "continuité avec les qualifications"
Le sélectionneur du Cameroun assure que son équipe restera dans la "continuité avec les qualifications" pour affronter le Gabon mercredi et que rester à 22, après le forfait pour raisons administratives du milieu Matip, n'était "pas un drame".
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

Dans quel état d'esprit est votre groupe ?
Depuis le rassemblement le 4 janvier à Paris, nous avons fait ce que nous souhaitions. Nous avons fait un bon stage d'entraînement, on a souvent doublé les séances, et on a fait un bon match amical contre le Kenya au Kenya (victoire camerounais 3-1, ndlr). Le stage a été plutôt court mais intense, et il a été bien préparé avec la plupart des joueurs.

Justement, pourquoi avoir récupéré les joueurs aussi tard ?
J'ai fait ce choix parce que je comprends les impératifs des clubs européens, ils ont des besoins et des exigences. Je n'étais pas opposé à une préparation courte parce que les joueurs sont en activité et jouent des matches. C'est même mieux: on les récupère en forme, et les stages courts sont souvent de meilleure qualité que les longs. Mais notre stage ne fut pas beaucoup plus court que celui des autres puisqu'on entre en lice en dernier. Les joueurs sont venus avec beaucoup de fraîcheur. On avait des intérêts communs avec les clubs, mais l'essentiel reste de préserver l'intérêt des Lions.

Qu'en est-il de Joël Matip, convoqué mais absent, et sera-t-il remplacé ?
J'ai souhaité sélectionné Joël Matip et je ne le regrette pas. J'ai souhaité le faire de bonne heure, pour qu'on soit les premiers à le faire. J'ai appelé son papa (de nationalité camerounaise, ndlr) pour le prévenir. Des problèmes administratifs se sont posés, mais c'est un choix d'avenir qui va au-delà de la compétition. On est là pour faire une bonne CAN et préparer la suite, c'est dans cet esprit que je l'avais convoqué. Si on doit rester à 22 ce n'est pas un drame. Il y aura de toute façon une continuité avec les qualifications, même s'il y a une concurrence logique entre les joueurs: il y a les anciens, les cadres, et les jeunes qui viennent les titiller. Je suis l'arbitre de tout ça.

Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités

PUBLICITE