20/01/2010 18:15:48
Jean II Makoun : "On a eu de la chance"
Avant d’affronter la Tunisie dans une rencontre décisive pour la qualification en quart de finale, Jean II Makoun pointe les carences actuelles du Cameroun et notamment sa propension à encaisser des but en début de match qui a failli lui coûter très cher.
Sports24
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

Jean II, comment jugez-vous le début de compétition du Cameroun ?
Jean II Makoun : On a eu deux matches très difficiles pour entamer la compétition. Nous étions virtuellement éliminés. Contre le Gabon, cela s’est mal passé. Ils ont marqué très vite et ont su bien défendre. L’équipe a eu des occasions que nous n’avons pas su mettre au fond, mais on s’est bien rattrapé sur le second match face à la Zambie. L’équipe a joué au mental et on a bénéficié d’une bourde du gardien zambien pour nous remettre dans la compétition. Le premier but, nous n’arrivons pas à l’expliquer, mais cela nous a permis de revenir au mental. On a eu quand même beaucoup de chance !

Comment expliquez-vous que le Cameroun manque ses entames de match ?
Jean II Makoun : Nous en avons discuté entre nous et on ne comprend pas. Pourtant, dans le vestiaire, on se parle pour arriver bien concentré dans la partie. J’espère que jeudi ce ne sera pas pareil. Cela ne peut pas être le même scénario à chaque fois car on ne reviendra pas tout le temps.

Pensez-vous que l’OL est pressé de vous voir éliminé pour que vous rentriez plus vite ?
Jean II Makoun : Non. (Rires) J’espère que mes dirigeants sont de tout cœur avec moi. Je suis les résultats de l’OL. Je les ai vus contre Nancy dans un match où ça n’était pas facile. L’équipe n’a pas fait un grand match, mais ils ont gagné trois rencontres de rang et c’est le plus important pour le club.

Comment jugez-vous l’ambiance autour de cette CAN ?
Jean II Makoun : En Angola, nous n’avons pas une grosse communauté comme nous avons pu avoir lors des dernières éditions en Egypte ou au Ghana. Par rapport à l’incident qui s’est produit autour du Togo, ce n’est pas surprenant. Cependant, je peux vous assurer que tout est rentré dans l’ordre et qu’au niveau de la sécurité, des stades, des supporters, des entraînements, la CAN se déroule bien.

Que pensez-vous du fait que le Malawi n’a pas pu s’entraîner avant d’affronter l’Angola car l’organisation avait programmé l’entraînement de la Côte d’Ivoire en même temps ?
Jean II Makoun : J’ai vu un article parlant de Drogba qui calmait le Malawi, mais je n’avais pas lu le contenu. Je trouve que c’est vraiment dommage et je ne comprends pas ce qui s’est passé. J’espère que les horaires ont été vérifiés avant la compétition. Quand vous jouez l’Angola, cela veut dire que vous vous demandez si vous pouvez vous entraîner la veille d’un match ? Je pense que cela les a déstabilisés et après un bon début de tournoi, ils ont été éliminés. J’espère que cela n’arrivera plus à aucune équipe.

Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités

PUBLICITE