25/01/2010 00:50:53
CAN 2010. Le Ghana élimine l'Angola et se qualifie pour les demi-finales
Le Ghana, organisé et réaliste, a réalisé l'exploit, oubliant sa jeunesse, de mettre fin en quarts de finale de la CAN-2010 au rêve de l'Angola, favori et dominateur mais éliminé à la régulière (1-0), dimanche à domicile malgré l'enthousiasme de son public.
Ouest-France
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille
http://www.ouest-france.fr/photos/2010/01/24/100124191345571_62_001_apx_470__w_ouestfrance_.jpg

Les Black Stars, malgré leur relative inexpérience, ont parfaitement su contenir une équipe portée par son public mais menée après l'ouverture du score de Gyan (16e), plus vif que Kali.

En demi-finales, jeudi, le Ghana, qui avait déjà atteint ce stade du tournoi en 2008, affrontera le vainqueur de Zambie-Nigeria.

L'Angola, qui rêvait d'atteindre le dernier carré pour la première fois, doit également s'arrêter au même niveau qu'il y a deux ans. Invaincu depuis 1997 contre cet adversaire, il pensait logiquement prolonger sa série avec un 4e match sans défaite.

Et ce n'est pas faute d'avoir essayé contre les coéquipiers de Kingson, impeccable dans son but.

Bien aidés par l'arbitre qui leur a généreusement accordé de nombreux coups-francs, dont un indirect dans la surface (34e), les Palancas negras peuvent toutefois en vouloir à Manucho, hors de forme depuis le début et qui a encore vendangé devant le but (30e, 43e, 76e). D'abord en trouvant le gardien, puis en n'accrochant le cadre ni du pied, ni de la tête.

Et s'ils ont eu l'essentiel du contrôle du ballon, les Angolais, emmenés autant par leur buteur Flavio et leur milieu Gilberto que par le public du stade du 11 Novembre, se sont parfois précipités en cherchant systématiquement à passer dans le dos de la défense.

Contre des Ghanéens disciplinés et regroupés sur leurs deux lignes défensives, ce n'était pas la bonne solution et ceux-ci se sont reposés sur leur efficacité défensive, à l'image de cet ultime sauvetage de Vorsah (90e), pour éliminer leur adversaire.

Car mis à part le but inscrit, les "visiteurs" ne se sont montrés dangereux que sur un tir à bout portant de Draman (66e) et un autre plus éloigné d'Asamoah (80e).

Alors que l'on prédisait l'enfer à cette jeune équipe composée de nombreux champions du monde des moins de 20 ans en l'absence de plusieurs titulaires (Essien, Mensah, Appiah, Muntari, Paintsil), elle a finalement fait mieux que se défendre et n'aura encore rien à perdre au prochain tour.

Pour savoir si leur bonheur est complet, les Ghanéens, à la recherche d'un titre continental depuis 1982, devront toutefois attendre un peu pour savoir si Gyan, qui a semblé souffrir de la cuisse avant sa sortie (62e), n'est pas forfait pour le prochain tour.

ANGOLA - GHANA : 0-1 (0-1)

Arbitre : M. Benouza (ALG).

BUT. Ghana : Gyan (16’).

AVERTISSEMENTS. Angola : Mabiná (33’). Ghana : Ayew (1’), Amoah (78’), Opoku (85’).

ANGOLA : Carlos - Marques, Kali (cap), Zuela (Enoque 76’) - Mabiná, Campos, Xara, Stélvio (Job 57’), Gilberto (Zé Kalanga 73’) - Flávio, Manucho. Entraîneur : Manuel José.

GHANA : Kingson (cap) - Inkoom, Vorsah, Addy, Sarpei - Draman (Addo 79’), Emmanuel Agyemang Badu, Asamoah, Ayew (Ayew 90+6’) - Gyan (Amoah 62’), Opoku. Entraîneur : Milovan Rajevac.

Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités

PUBLICITE