26/01/2010 15:16:14
Enyeama qualifie le Nigeria
En repoussant la tentative de Nyirenda puis en marquant lui-même le tir au but vainqueur, Vincent Enyeama envoie le Nigeria en demi-finales. Les Super Eagles affronteront le Ghana. La Zambie d'Hervé Renard est éliminée
footafrica365.fr
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

Dans les coulisses du stade national de Tundavala
- Pas de changement dans l'équipe de départ nigériane par rapport au dernier match. Shaibu Amodu avait reconduit les onze mêmes joueurs que face au Mozambique (3-0).

- Après l'élimination du Cameroun face à l'Egypte, Hervé Renard, le sélectionneur de la Zambie, restait le seul entraîneur français encore en lice. Alain Giresse, le sélectionneur du Gabon, Michel Dussuyer, sélectionneur lui du Bénin, et donc Paul Le Guen, le sélectionneur camerounais, ont eux fait leurs valises prématurément.

- Le Nigeria favori de ce dernier quart de finale, Peter Odemwingie craignait que son équipe ne prenne inconsciemment de haut les Zambiens. « On risque le complexe de supériorité, c'est ça qui nous perturbe parfois », avait expliqué l'ancien Lillois la veille du match.

Les faits du match
13eme minute
Frappe d'Etuhu à l'entrée de la surface. Mweene se couche bien et bloque ce premier tir cadré de la partie.

29eme minute
Belle action collective nigériane dans la surface ponctuée d'une frappe tendue d'Obi Mikel, servi sur une passe en retrait. Nouvelle belle intervention de Mweene.

33eme minute
Tête au second poteau de Christopher Katongo, en déséquilibre. Le ballon passe à droite.

44eme minute
Accélération sur l'aile gauche de Mbola, qui passe en force face à Yusuf et centre fort dans la surface sur Chamanga qui ouvre beaucoup trop son pied droit alors qu'il était idéalement placé.

58eme minute
Mulenga pénètre dans la surface de réparation et frappe, ça passe largement au dessus.

67eme minute
Sur un corner côté droit, Mulenga jaillit et décroise son coup de tête. Yusuf dégage sur sa ligne. Sur le contre, Yakubu sert Obasi devant le but. L'attaquant nigérian est trop court et ne peut cadrer sa frappe du bout du pied gauche.

71eme minute
Sur une nouvelle frappe de Mulenga dans la surface, Yusuf sauve encore son équipe. Le latéral droit nigérian se jette dans les pieds de Mayuka et tacle le ballon alors que le Zambien s'apprêtait à le pousser au fond des filets.

85eme minute
Mayuka est ceinturé par Kaita dans la surface sans que l'arbitre ne bronche. Tandis que le Zambien est projeté au sol, le ballon revient sur Mulenga dont la frappe est repoussée par la main gauche de ce même Kaita. Mais toujours pas de penalty selon l'arbitre égyptien.

93eme minute
Dos au but au point de penalty, Martins contrôle le ballon et tente une frappe en se retournant. A côté.

108eme minute
Enyeama s'envole sur une frappe de Mbola qui n'aurait de toute façon pas été cadrée.

118eme minute
Superbe passe en cloche d'Obi Mikel pour Martins, contraint de se coucher pour pouvoir reprendre le ballon. Sa reprise de volée acrobatique passe au dessus.

Jeu, joueurs et arbitre
Le jeu
La Zambie sort avec les honneurs. Les Zambiens ont certes cédé face au Nigeria à l'issue de la séance de tirs au but, mais ils avaient montré avant ça de très belles valeurs. Ces mêmes vertus chères au sélectionneur français des Chipolopolos qui ont conduit les Zambiens jusqu'à ce quart de finale. Un match dont la Zambie, après avoir fait jeu égal en première mi-temps avec le Nigéria, a pris la maîtrise progressivement. Plus en jambes que leurs adversaires, Christopher Katongo et ses coéquipiers se sont mêmes créés les occasions les plus nettes de cette partie triste dans ce domaine. Malheureux et en supériorité numérique pendant une partie de la prolongation, les Zambiens cèdent finalement aux tirs au but face à un Vincent Enyeama en état de grâce. Le robuste gardien nigérian avait déjà permis à son équipe de faire un grand pas vers la demi-finale contre le Ghana en repoussant la tentative de Nyirenda. Il s'est ensuite chargé seul du reste en trompant lui-même Mweene qui venait de le battre sur une frappe en force.

Les Zambiens
Pas irréprochable lors des matchs du premier tour, MWEENE s'est repris lundi en repoussant toutes les tentatives nigérianes. Lors des tirs au but, il n'a en revanche sorti aucune tentative adverse. Dans l'axe, SUNZU et HIMONDEMBOLA a souvent fait exploser Yusuf sur ses accélérations. En milieu de terrain, NYIRENDA, qui manque son tir au but, et NJOBVUKATONGO, Felix et Christopher ont comme toujours beaucoup donné. CHAMANGA a pour sa part déçu. En revanche, MULENGA, constamment menaçant, a été tout près de marquer à plusieurs reprises. MAYUKA, entré à vingt minutes de la fin du temps réglementaire, a fait beaucoup de bien devant. Il aurait en plus dû bénéficier d'un penalty pour une double faute de Kaita.

Les Nigérians
Battu sur deux frappes des Zambiens en deuxième période, ENYEAMA a pu compter à chaque fois sur l'aide précieuse sur sa ligne de YUSUF. L'arrière droit nigérian a été beaucoup moins à la fête dans son couloir face à Mbola. Mais Enyeama a ensuite fait son show durant les tirs au but, repoussant la tentative de Nyirenda puis offrant la qualification à son équipe. Le héros du match. Le Monégasque KAITA aurait lui dû être sanctionné d'un penalty à la 85eme minute. Après une bonne entame de match, la charnière centrale APAM-SHITTU a perdu de sa confiance. Le stoppeur de l'OGC Nice a reçu son deuxième carton jaune du match durant la prolongation. ECHIEJILE s'est lui montré très discret sur le côté gauche. Solides dans les duels, OBI MIKEL et ETUHU se sont tous deux signalés par de bonnes frappes. Décevant en attaque, YAKUBU a été remplacé par MARTINS avant la fin du temps réglementaire. Eteint depuis son but contre l'Egypte, OBASI ne s'est pas réveillé lundi soir. ODEMWINGIE a lui donné l'impression d'en garder sous la semelle.

L'arbitre du match : M.Abdelfattah (EGY)
Dans ce match assez engagé, il a distribué beaucoup de cartons, dont un rouge pendant la prolongation pour le Nigérian Apam.
ont parfois eu chaud, mais ils n'ont jamais paniqué et ont tenu. Redoutable sur le côté gauche, n'ont pas toujours semblé très sereins face à la pression adverse. Les frères

Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités

PUBLICITE