09/02/2010 04:28:29
Boxe: retour triomphal de la Panthère noire
Un K.O. technique au sixième round face au Mexicain Silverio Ortiz
Absent du ring depuis un an à cause d'une double fracture de la mâchoire subie le 30 janvier 2009 au Centre Bell, lors d'une défaite par décision aux mains du Colombien Juan Urango, le LaSallois Hermann Ngoudjo, alias la Panthère noire, a effectué un retour triomphal dans l'arène du Cabaret du Casino de Montréal le 6 février. Il a vaincu le Mexicain Silverio Ortiz (20-13) par K.-O. technique à une minute et 43 secondes du sixième round et présente maintenant un dossier de 18 victoires et trois défaites. 
Pierre Boulanger
messagerlasalle
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

       http://www.messagerlasalle.com/imgs/dynamique/articles/gros/Ngoudjo.jpg

                                                Hermann Ngoudjo, alias la Panthère noire.

Plus que le combat progressait, plus Ngoudjo, qui est d'origine camerounaise, martelait son adversaire au corps et à la tête. Ses efforts ont porté fruits lorsque son opposant n'a eu d'autre choix que d'abandonner la lutte au sixième round.

Après le combat, Ngoudjo a confié à Daniel Cloutier de ruefrontenac.com : «j'ai eu besoin d'un round pour bien me sentir, mais à compter du deuxième, tout fonctionnait à merveille. Ortiz m'a donné quelques bons coups, mais il n'a jamais réussi à me faire mal. Au troisième round, j'ai vu que je l'avais ébranlé et j'ai intensifié mes attaques. Je m'attends à connaître les meilleures années de ma carrière en 2010, 2011 et 2012.»

Arrivé au Québec il y a neuf ans, Hermann Ngoudjo est né le 25 juin 1979 à Douala, au Cameroun, sixième d'une famille de huit. En 1995, il a remporté sa première médaille. Il a ensuite été médaillé de bronze aux Jeux de la Francophonie à Madagascar en 1997 et médaillé d'argent aux Jeux du Commonwealth en 1999. Il a été huit fois le champion camerounais des catégories mi-mouche et poids plume. Il a pris part aux Jeux olympiques de 2000 à Sydney, Australie, avec l'équipe du Cameroun.

C'est après son passage aux Jeux de la Francophonie à Ottawa-Hull que sa vie a basculé.

Le 14 mai 2002, il a joint le groupe Interbox et après 245 combats chez les amateurs, il a finalement fait le grand saut chez les professionnels, avec l'entraîneur bien connu Stéphane Larouche. Il a livré son premier combat professionnel le 22 novembre 2003 avec une victoire par K.O. Il fait maintenant partie du groupe GYM du promoteur Yvon Michel.

L'athlète habite LaSalle depuis six ans, en compagnie de sa conjointe Kerema et de leur petite fille de trois ans.

Pierre Boulanger

Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités

PUBLICITE