09/02/2010 20:48:15
Desailly ne croit qu'aux Ivoiriens
Dans un entretien accordé à l'AFP à Londres, Marcel Desailly dit comment il envisage la Coupe du monde de la France, des pays africains et de l'Angleterre.
L'Equipe.fr
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

http://img.lequipe.fr/Medias/Football/201002/650x475/desailly-croit-a-la-cote-d-ivoire-et-a-l-angleterre.jpg

Dans ses déclarations à l'AFP, Marcel Desailly dit notamment que les joueurs français doivent trouver les solutions à leur manque de cohésion.(EQ)


LES BLEUS : «Aux joueurs de résoudre....»

« On a douté des Bleus avant 2006 et on n'aurait pas dû. Qui aurait cru qu'après avoir joué sa survie lors du dernier match de poules, la France se retrouverait en finale ? Le problème n'est plus Domenech. Il est là. Les polémiques ne servent à rien. Faisons avec. Quelque part il a la compétence. C'est maintenant aux joueurs de résoudre le manque de cohésion collective, de prendre leurs responsabilités. Ils ont du talent, ils sont peut-être meilleurs que notre génération mais ils doivent prendre conscience de leurs possibilités collectives.»

PATRICK VIEIRA : «Au moins dix matches consécutifs»

«Les prochaines semaines donneront la réponse. Il le sait. Il doit jouer régulièrement. Il lui faut au moins dix matches consécutifs sans se blesser. Si c'est le cas, on sera heureux de le retrouver. Mais cette dynamique collective passe aussi par des jeunes, qui, par leur talent, doivent devenir des moteurs: Ribéry, Benzema, Nasri, Gourcuff...»

LES PAYS AFRICAINS : «Le Cameroun a un petit potentiel»

«On est conditionné par le fait que le Mondial est en Afrique. Mais c'est encore un peu tôt. Seule la Côte d'Ivoire pourrait y prétendre : ses joueurs sont des premiers choix en Europe, préparés physiquement, capables d'assumer la pression. L'Afrique du Sud va bénéficier d'un enthousiasme populaire, mais individuellement... Le Cameroun a un petit potentiel. Le Ghana a un collectif mais il lui manquera les individualités qui font la différence.»

L'ANGLETERRE : «L'encadrement n'était pas au niveau»

« Regardez leurs joueurs ! Les faiblesses ont été balayées par Capello. L'encadrement n'était pas au niveau des joueurs. Pour l'Euro 2008, ils se sont faits sortir par la Croatie, là, les mêmes joueurs l'ont ''tordue''. S'ils arrivent avec le même état d'esprit, attention! Leur faiblesse c'est l'attaquant de pointe. Pour l'heure, il n'y a personne d'indiscutable à côté de Rooney. Agbonlahor, Bent, Defoe... Mais pas un qui s'impose.»

Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités

PUBLICITE