19/06/2009 13:33:14
Les champions d'Afrique s'offrent les champions du monde
Et de trois ! L’histoire se répète encore. Après le Cameroun en 1990 face l’Argentine (1-0) ; le Sénégal en 2002 devant la France (1-0), l’Egypte a battu les champions du monde en titre sur le même score.
Abdoulaye THIAM
Sud Quotidien
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

Un but de Mohamed Homos (40ème) et des exploits d’El Hadary ont permis aux Pharaons de signer un petit exploit mais historique en venant à bout de la Nazionale dans le groupe B de la Coupe des Confédérations. Une victoire qui relance non seulement les Pharaons dans la course aux demi-finales, mais aussi diffère la qualification de leurs bourreaux Brésiliens, victorieux des Etats-unis (3-0).

Petit exploit certes, mais la victoire de l’Egypte (1-0) à Johannesburg devant l’Italie hier, jeudi 18 juin, en Coupe de la Confédération est aussi historique.

Historique, parce que c’est la première fois, si nos mémoires sont bonnes, que la Squadra Azzura s’incline face à une nation africaine de football. Les rares rencontres qu’il y a eu entre la Nazionale et les sélections africaines sont soldées par des scores souvent sans appel des champions du monde en titre. La dernière en date, c’est la défaite du Ghana (2-0) en phase finale de la Coupe du monde.

En 1994 encore, lors de la Coupe du monde, jouée pour la première fois aux Etats-Unis, l’excellente et la fougueuse sélection nigériane a été aussi vaincue par la formation d’Italie d’alors avec un maestro nommé Roberto Baggio. C’était aussi la der d’un certain Franco Baresi.

Mené pourtant (1-0) au début de la rencontre et jouant à dix après l’expulsion de Gianfranco Zola (10ème), la Squadra Azzura réussi à égaliser avant de s’imposer finalement (2-1) après les prolongations. Même si l’arbitrage d’alors laissait à désirer.

Sextuple champions d’Afrique (1957, 1959, 1986, 1998, 2006 et 2008), un record, les Pharaons d’Egypte se relancent ainsi dans la compétition, après une défaite amère face au Brésil (4-3).

Cette victoire leur permet de garder leur chance d’atteindre le deuxième tour intacte, contrairement en 1999 où ils n’avaient pas passé les groupes et terminé dernier de leur poule derrière le Mexique, l’Arabie Saoudite et la Bolivie.

Le Brésil n’est pas qualifié

L’exploit des champions d’Afrique devant les champions du monde, maintient le suspense dans la poule B. Même le Brésil qui a pourtant enregistré deux victoires d’affilées devant l’Egypte (4-3) et (3-0) face aux Etats-Unis n’est pas encore qualifié. Tout va se jouer lors de la dernière journée de la poule. Ce qui promet de chaudes empoignades avec un explosif (Italie-Brésil).

Quant aux hommes de Hassan Shehata, ils ont obligation de s’imposer devant les Etats-Unis déjà éliminés suite à deux défaites, tout en priant pour une défaite de l’Italie.

Pour rappel, seul le Cameroun a atteint une finale de la Coupe des Confédérations. C’était en 2003 où les coéquipiers de Feu Marc-Vivien Foe ont perdu en France (1-0, après prolongations) devant les Bleus.

En 1992, la Côte d’Ivoire a terminé à la 4ème place. Idem pour le Nigeria en 1995.

Abdoulaye THIAM


comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités

PUBLICITE