25/05/2010 15:07:22
Le Cameroun veut repenser son football
Le Messager
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

Le forum sur le football camerounais s’ouvre ce mardi 25 mai au Palais des Congrès de Yaoundé. 320 participants y sont attendus. L’initiative est louable certes mais certains observateurs restent encore dubitatifs quant au destin de celle-ci. Car par le passé on en a connu des cas de fora dont les recommandations ont été soigneusement rangées dans les tiroirs. Face à la presse lundi 24 mai 2010, Me Nguini Charles, président de la sous-commission communication s’est voulu plutôt rassurant. « Nous voulons à travers ce forum élaborer des stratégies qui vont à court, à moyen et à long terme permettre au sport camerounais en général et au football en particulier d’émerger », a-t-il expliqué. L’initiative est en effet du ministre des Sports et de l’éducation physique (MINSEP) et de la Fédération camerounaise de football (FECAFOOT). Ce forum a pour objectif d’élaborer et de transmettre au gouvernement une stratégie globale de développement du football au Cameroun. Pour Me Charles Nguini, les deux institutions, veulent que le travail réalisé puisse faire revenir le public dans les stades et que le football soit géré à tous les niveaux incluant toutes les catégories.

Le forum va rassembler, nous apprend-on, tous les anciens ministres en charge du Sport, tous les anciens capitaines des Lions Indomptables, les experts de la FIFA et de la CAF, tous les anciens présidents de la FECAFOOT, l’essentiel des joueurs de la Coupe du monde de 1990, des députés, des chefs traditionnels et même tous ceux des Camerounais qui ont quelque chose à proposer dans l’optique du développement du sport roi. Seront aussi de la partie, les opérateurs économiques représentés par le GICAM, et des acteurs de la société civile. Dix ateliers ont été retenus et traiterons des thèmes tout aussi importants. Entre autres, l’environnement institutionnel et la gestion des sélections nationales, l’organisation administrative de la FECAFOOTet des ligues décentralisées, le football de jeunes, le football féminin, la création de l’école supérieure de football, le football amateur, le football professionnel, le beach soccer, le futsal, le football corporatif, le football vétérans, l’éthique dans la pratique et la gestion du football, les infrastructures, les rôles des collectivités territoriales décentralisées dans le développement du football...

Les travaux ont pour base la convention standard mise à la disposition de la Fécafoot par la Fifa. Au bout du processus, l’on va aboutir à la convention entre le Minsep et la Fécafoot. Bien plus, la charte des sports promulguée en 1996 qui attend toujours des décrets d’application pour environ quinze articles devra être modifiée. « Aucune exclusion n’a été faite », rassure Me Nguini. A titre d’illustration, Joseph Antoine Bell va présider l’atelier N°3 qui a pour thème « Le football des Jeunes, le football féminin, la création de l’école supérieure de football. » Généralement considéré comme le mal aimé du football camerounais, l’ancien Lion Indomptable apportera comme ses pairs Nkou Mvondo, Jean Lambert Nang, Emmanuel Mvié et Cie, toute son expertise.

Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités

PUBLICITE