03/06/2010 12:15:49
CM2010: Le MINSEP et les Lions Indomptables d'accord sur les primes
Le Messager
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

Dans la nuit du 31 mai au 1er juin 2010, veille de la rencontre amicale Portugal – Cameroun (1-3) à Covilha au Portugal, les Lions Indomptables et leur staff se sont réunis avec le ministre des Sports et de l’éducation physique (MINSEP) Michel Zoah et le président de la Fédération camerounaise de football (FECAFOOT) Iya Mohammed. Au cours de cette réunion, les joueurs et leurs dirigeants ont, en présence du président de la FECAFOOT et du MINSEP, aplani certaines petites divergences concernant la vie interne du groupe Lions Indomptables, et susceptibles de pourrir l’atmosphère. Le clanisme, le respect mutuel, le rôle du capitaine, les attaques extérieures, les problèmes de personnes... ont été évoqués. Les uns et les autres se sont exprimés librement et, à la fin des débats francs et riches en enseignements, chacun a promis de s’investir davantage pour que les Lions Indomptables aillent le plus loin possible à la coupe du monde de football en Afrique.

Avant de se quitter, les joueurs avaient, à en croire nos sources, indiqué qu’ils avaient compris et allaient mettre tout en œuvre pour permettre aux Lions Indomptables d’être soudés et indivisibles. Autre question au programme des discussions au cours de cette réunion, les primes et leurs modalités de paiement. Les joueurs ont, révèlent nos sources dans l’entourage des Lions Indomptables, constitué une délégation de cinq personnes dont le capitaine Samuel Eto’o Fils, les doyens Rigobert Song Bahanag et Jérémie Njitap Fotso, le gardien de buts Idris Carlos Kameni et le jeune aux dents longues Alexandre Song Bilong, qui a négocié avec le ministre et le président de la FECAFOOT. Un accord a été trouvé entre les deux parties. Les détails, précisent nos sources, ne seront rendus publiques qu’après que le ministre aura rendu compte à sa hiérarchie.

C’est, le lendemain de cette réunion, mardi 1er juin, que les Lions Indomptables sont descendus dans l’arène de Covilha pour affronter la sélection nationale portugaise. Les Portugais sont, on se souvient, venus à bout des Camerounais 3 buts à 1 avec un Samuel Eto’o Fils expulsé. A peine arrivé, aussitôt expulsé. Samuel Eto’o a quitté ses partenaires après seulement 33 minutes de jeu face au Portugal. Le capitaine des Lions indomptables, qui venait de rejoindre le groupe, a récolté deux avertissements, laissant ses coéquipiers s’incliner 3-1 face à la Seleççao. Achille Webo a réduit le score de la tête à la 69e minute. Un dénouement décevant. Le 24 mai, les Portugais avaient été tenus en échec par le Cap-Vert, 0-0. Le bilan du Cameroun n’est pas fameux pour le moment avec deux nuls (0-0 contre la Géorgie et 1-1 contre la Slovaquie) et une défaite. Pourtant, Paul Le Guen a aligné l’équipe qui pourrait débuter la coupe du monde, le 14 juin, face au Japon.

L’entraîneur français, soutiennent nos sources dans l’entourage des Lions Indomptables, pourrait ne pas reconduire le onze de départ face au Portugal lors du dernier test, face à la Serbie, samedi 5 juin à Belgrade. La participation de Samuel Eto’o Fils à ce dernier match amical est en effet suspendue au rapport de l’arbitre de Portugal-Cameroun.

Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités

PUBLICITE