20/06/2010 04:23:42
Le Guen : J'assume tout
Même s'il a le sentiment que son équipe a «tout donné», le sélectionneur du Cameroun, Paul Le Guen, déjà éliminé, aborde le dernier match «avec des regrets».
lequipe.fr
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

  http://img.lequipe.fr/Medias/Football/201006/650x475/le-cameroun-de-paul-le-guen-n-a-pas-fait-long-feu-apres-deux.jpg

         Le Cameroun de Paul Le Guen n'a pas fait long feu. Après deux défaites, elle est la première nation

« Paul Le Guen, cette élimination est-elle une grosse désillusion ?
C'en est effectivement une. Il y avait pourtant beaucoup d'espoir et ce match a témoigné que nous avions raison d'en avoir. Malheureusement, nous avons manqué d'efficacité, nous n'avons pas su concrétiser lors de nos moments forts. C'est une grosse déception. L'équipe avait une âme et de l'envie. Mais cela ne suffit pas à nous consoler.

Le Cameroun a mieux joué, mais au final une deuxième défaite vient sanctionner votre équipe. Comment l'expliquez-vous ?
Par notre manque d'efficacité devant le but. On a eu énormément de frappes et d'occasions. Mais on a manqué de réussite. Il y a notamment eu un tir sur le poteau. Les joueurs ont été généreux. J'ai le sentiment que l'on a donné ce que l'on pouvait.

Assou-Ekotto est fautif sur les deux buts danois. Lui en voulez-vous ?
Je n'ai pas comme habitude de pointer un joueur du doigt. Je suis très solidaire de mes joueurs, je les protège et les protègerai toujours. Il était en sélection et à un moment ne voulait plus venir. Je l'ai avec moi et suis très content. C'est un très bon joueur.

Avez-vous des regrets ?
On va rentrer avec des regrets c'est sûr. On a perdu contre le Japon sans être bons. Et ce soir, ce fut compliqué de faire le jeu... J'ai donc des regrets par rapport aux deux matches, pour des raisons différentes. Ces regrets sont légitimes. Ce soir (samedi), on n'était pas loin. On était même tout prés. Mais on y arrive pas.

Outre la malchance, avez-vous l'impression d'avoir été battu tactiquement par les autres entraîneurs ?
Pas du tout. Et je ne démissionnerai pas. Je respecte votre analyse et vous savez à quel point je respecte les analyses de chacun. Après le mois de juillet, les dirigeants aviseront. J'ai conscience d'avoir fait le maximum.

Redoutez-vous votre retour au Cameroun ?
Je ne redoute rien. Je suis surtout très triste pour le peuple camerounais. Quand j'ai pris l'équipe, nous étions éliminés dans la course à la qualification mais nous sommes venus. J'ai des regrets mais j'assume tout. »

Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités

PUBLICITE