07/07/2010 21:41:58
L'Espagne élimine l'Allemagne (1-0) et va en finale
LeParisien.fr
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

http://www.leparisien.fr/images/2010/07/07/992741_germanyspain.jpg

Au terme d'un match fermé où les défenses ont pris le pas sur les attaques, un but de la de Carles Puyol sur corner (73e) a permis à l'Espagne de décrocher son ticket pour sa première finale de Coupe du monde contre l'Allemagne. La Roja affrontera les Pays-bas au Soccer City de Johannesbourg.

C'était la grosse interrogation de cette seconde demi-finale de la Coupe du monde, revanche de la finale de l'Euro 2008. Peu convaincant depuis le début du tournoi (0 but et peu d'influence sur le jeu), allait-il conserver sa place en pointe de l'attaque espagnole ? Après lui avoir maintenu sa confiance depuis le début de la compétition, le sélectionneur Vincent Del Bosque a finalement décidé de se passer des services de l'attaquant de Liverpool et alignera Pedro aux côtés de Villa.

 

A 22 ans, l'attaquant du Barça, qui a poussé Henry sur le banc en club, n'a jamais été titularisé durant ce tournoi et honorera sa 7e sélection. Il a cependant effectué une entrée remarquée contre le Paraguay en quart de finale (1-0), avec notamment un tir sur le poteau qui avait débouché sur le but de la victoire. Pour le reste, Del Bosque a reconduit l'équipe qui était venue à bout du Paraguay. Le défenseur Raul Albiol, qui souffre d’une élongation musculaire affectant également les ligaments de sa cheville droite depuis le 26 juin, est forfait.

De son côté, le sélectionneur allemand Joachim Löw a opté pour Piotr Trochowski pour remplacer la révélation du tournoi Thomas Müller (21 as, 4 but, 3 passes), suspendu pour accumulation de cartons jaunes. Agé de 26 ans, Trochowski, milieu offensif d'Hambourg, honorera sa 35e sélection. Ménagé à l'entraînement cette semaine, Sami Khedira, convoité par le Real Madrid, tiendra sa place aux côtés de Bastian Schweinsteiger. Cacau, problèmes au dos et abdominaux, est sur le banc. 

Logiquement aligné le «bomber» Miroslav Klose (4 buts depuis le début du tournoi, 14 au total en coupe du monde) devient le seul joueur à disputer trois demi-finales dans l'histoire de la compétition.

Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités

PUBLICITE