12/07/2010 17:04:55
Itandje, la solution camerounaise ?
Charles Itandje, nouveau Lion Indomptable ? Camerounais de père et de mère, l’ancien Lensois, qui évolue aujourd’hui en Grèce, aurait été contacté par la Fecafoot afin de devenir le nouveau gardien de la sélection nationale.
Afrik
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

Depuis son départ de Lens, Charles Itandje s’est un peu perdu. Le gardien de but a même quitté Liverpool par la petite porte, sur un rire mal placé lors d’une cérémonie célébrant le vingtième anniversaire de la tragédie d’Hillsborough qui avait coûté la vie à une centaine de fans des Reds. Parti se relancer en Grèce, chez l’ambitieux AO Kavala, le portier pourrait bien découvrir les joies de la sélection nationale à 28 ans.

Pas en équipe de France, qui dispose avec Hugo Lloris, Steve Mandanda, Sébastien Frey ou encore Cédric Carrasso d’un vivier impressionnant. Non, plutôt avec les Lions Indomptables du Cameroun. Selon la presse locale en effet, la fédération camerounaise de football aurait pris contact avec l’ancien portier du RC Lens afin qu’il opte pour la sélection nationale. Le natif de Bobigny, d’origine camerounaise, aurait donné son accord. Un revirement pas si surprenant que ça pour celui qui avait refusé les avances de la Fecafoot en 2006 pour atteindre, en vain, un appel de Raymond Domenech.

Kameni en méforme, Hamidou trop vieux

Depuis, la carrière de l’ancien Espoir a pris un mauvais tournant. D’abord remplaçant chez les Reds, il est devenu intermittent dans le championnat grec. Avec une vingtaine de matches à Kavala, Itandje a tenté de faire oublier "Calamitandje", son surnom du côté d’Anfield. Et serait désormais disposé à revêtir la tunique rouge jaune et verte. Il aurait d’ailleurs longtemps discuté avec Jacques Songo’o, l’entraineur des gardiens des Lions Indomptables.

Entre la méforme de Carlos Idriss Kameni (26 ans) ou les performances du très expérimenté Souleymanou Hamidou (37 ans), le nouveau sélectionneur du Cameroun, quel qu’il soit, aura besoin d’un gardien sûr. Charles Itandje sera-t-il l’homme de la situation ? En tout cas, les Lions voudront s’inspirer de l’Algérie qui a su naturaliser, avec un certain succès, Rais M’Bolhi. Pour rappel, ce dernier s’est révélé lors du Mondial avec deux excellentes titularisations alors qu’il avait enterré sa carrière au Slavia Sofia. Un sacré pari que la Fecafoot semble disposée à relever.

Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités

PUBLICITE