27/07/2010 13:15:29
Athlétisme: Le cameroun enfin au Kenya
Les athlètes camerounais y sont arrivés hier, alors que la compétition démarre demain.
Quotidien Le jour
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

Après plusieurs semaines d’hésitation (faute de moyens selon la Direction des sports de haut niveau du ministère des Sports) et d’incertitude, la délégation camerounaise a fini par rejoindre Nairobi au Kenya, hier où elle participera dès demain au championnat d’Afrique d’athlétisme.

Au lieu de 25 athlètes comme le souhaitait Jacques Sébastien Mbous, le président de la Fédération camerounaise d’athlétisme (Fécathlétisme), le ministère des Sports et de l’Education physique n’a permis qu’à 12 athlètes de défendre les couleurs du Cameroun. « Nous voulions avoir 25 athlètes pour multiplier les chances de médailles du Cameroun, mais le ministère en a décidé autrement. Nous allons tout faire pour défendre les couleurs de notre pays et ramener le maximum de médailles », indique Jacques Sébastien Mbous, que nous avons joint au téléphone hier.

Des sources à la Direction des sports de haut niveau (Dshn) au ministère des Sports confiaient hier que le ministère n’a donné que les billets d’avion pour faire voyager les athlètes. Il est donc clair que jusqu’à présent, le budget pour permettre au Cameroun de participer à cette compétition n’a toujours pas été débloqué par le ministère des Sports. « Ce n’est pas facile du tout et ce sera très difficile à Nairobi. Nous n’avons pas encore un franc, alors que nous devons libérer les hôtels dans lesquels les athlètes résidaient pendant la préparation », regrette Jacques Sébastien Mbous.

Le Cameroun est à Nairobi, mais ses chances de médailles sont réduites, à en croire Michel Nkolo, le directeur technique national de la Fécathlétisme : « Les gars ne se sont pas acclimatés à temps et ça fait qu’ils risquent d’avoir de sérieux problèmes pour s’adapter », craint le technicien. Une appréhension que partage Jacques Sébastien Mbous, qui déclare : « C’était une préparation à plusieurs vitesses. Ceux qui sont à l’étranger se débrouillaient chacun de son côté, on a fait un regroupement, mais le plus difficile c’est que nous n’avons pas eu de période d’acclimatation. Quand on sait que le Kenya est un pays en altitude, on pressent des difficultés. C’aurait été bien qu’on ait une dizaine de jours comme nous l’avions demandé, mais ça n’a pas été possible ».

Initialement prévue du 28 avril au 2 mai 2010, la 17ème édition du championnat d’Afrique d’athlétisme a été repoussée par la Confédération africaine d'athlétisme (Caa), suite au retard pris dans la préparation de l'évènement. Les épreuves auront lieu au Nyayo National Stadium de Nairobi qui peut accueillir près de 30. 000 spectateurs.

Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités

PUBLICITE