28/07/2010 13:14:39
Football : Des amateurs tentent leur chance l'étranger
Mabouka Massoussi, Mevoungou, Belle et autres, profitent de l’intersaison pour briguer une place dans les clubs professionnels.
Mutations
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

Comme il est de coutume pendant l’intersaison des championnats nationaux, des joueurs amateurs vont tenter leur chance dans les clubs professionnels, où rémunérations, primes et traitements sont nettement meilleurs. Cette année ne déroge pas à la tendance. « Ernest Olivier Mabouka Massoussi est absent. Il est en Allemagne pour des tests », explique l’entraîneur Emmanuel Ndoumbe Bosso, des Astres de Douala, en pleine préparation de la finale de la Coupe du Cameroun. Dans l’Union sportive de Douala (Usd), l’ailier gauche Henri Belle manque à l’appel depuis la reprise des entraînements. Il se trouverait en Europe pour des tests, selon un membre de l’encadrement technique des Kamakaï. Tandis que le meneur de jeu du Canon sportif de Yaoundé, Patrick Mevoungou Mekoulou et l’attaquant de Coton Sport de Garoua, Anicet Eyenga, sont annoncés au Racing club de Strasbourg, récemment relégué en National (D3 française), pour des essais. C’est aussi le cas d’autres footballeurs évoluant sur le triangle national.

Or «si nos joueurs sont performants dans notre championnat, ils n’auront pas besoin d’aller se chercher en Europe. Ce sont plutôt ces clubs européens qui viendraient surplace au Cameroun les cherche», pense Jean Claude Pagal, ancien Lion indomptable. Puisque pendant la précédente saison, plusieurs footballeurs amateurs ont tenté leur chance dans les clubs professionnels sans succès. Après une première sélection avec les Lions indomptables contre l’Italie le 3 mars 2010 à Monaco en France, Jean Patrick Abouna Ndzana des Astres de Douala est parti en catimini dans un club norvégien. En compagnie de son coéquipier Michel Mvondo des « Brésiliens » de Bépanda, Abouna Ndzana a échoué en Norvège, plus par un départ inorganisé que faute de talent. En cours de saison écoulée, André Ndame Ndame et Henri Belle de l’Union sportive de Douala étaient également partis tenter leur chance au Portugal, sans succès, avant de rebrousser chemin.

Pourtant, Vincent Aboubakar, le désormais ancien sociétaire de Coton Sport de Garoua n’a pas eu besoin d’aller effectuer plusieurs essais, pour être transféré à Valenciennes, club de Ligue 1 française. Le meilleur buteur de la Mtn Elite One a conclu un accord avec le club du Nord de la France en avril dernier, au moment où il évoluait encore avec les « Cotonculteurs ». Le fait que Vincent Aboubakar soit accompagné d’un dirigeant de Coton Sport, lors de sa présentation officielle à la presse à Valenciennes, démontre la coordination entre le joueur et son ancien club lors du transfert. Or ce n’est pas le cas lors des aventures qui tournent court. «Parfois, vous avez un joueur dans votre équipe et soudain vous ne le voyez plus. Un jour vous apprenez qu’il est en villégiature à l’étranger», explique en substance Michel Kamdem, ancien président de l’Acpd (Association des clubs de première division).

L’expérience des transferts réussis lors des deux dernières saisons, démontre la pertinence des propos de l’ancienne gloire Jean Claude Pagal. C’est ainsi que Charley Fomen (de Panthère du Ndé pour l’Olympique de Marseille), Patrick Ekeng (du Canon sportif de Yaoundé à Le Mans), Lucien Fridolin Owona Ndong (des Astres de Douala au Paris Saint-Germain), Valentin Nkwele et Domique Bayi Essome (de l’Union sportive de Douala à Le Mans), ont tous été sollicités par des clubs professionnels surplace au Cameroun. Alors que l’échec du Lion Espoirs Paul Roland Bebey Kingue après des multiples essais à l’étranger, est l’illustration de l’inefficacité des départs inorganisés.

C’est sans doute pour briller et susciter l’intérêt des clubs professionnels, que Paul Roland Bebey Kingue a réintégré l’effectif des Astres de Douala, avec qui il disputera la finale de la Coupe du Cameroun cette année.

Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités

PUBLICITE