29/07/2010 05:45:49
Maradona se dit trahi et trompé
Le 28 juillet Maradona a accusé devant les médias son ancien manager Carlos Bilardo et le président de la Fédération argentine de football. Selon « Ole », le « Dieu » a accusé ces deux personnes de l'avoir « trompé » et agi en complicité.
Quotidien du peuple
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

"Bilardo me traiciono"

La FAF a organisé une conférence de presse le 28 juillet pour annoncer que le contrat de Maradona ne serait pas reconduit. "El Pibe de Oro" a quitté l'équipe d'Argentine, et le lendemain, Maradona a révélé quelques détails de ce qui s'est passé après la Coupe du monde au sein de l'équipe, lors d'une conférence de presse.

"Grondona m'a menti. Bilardo m'a trahi", a affirmé l'ancien attaquant de l'équipe nationale. Bilardo a été sélectionneur des Albiceleste lors du Mondial 1986, et a dirigé les joueurs argentins, y compris Maradona, vers la victoire finale. Et de ce fait, le président de la FAF a nommé Bilardo manager de l'équipe lors du mandat de Maradona.Mais en Afrique du Sud, il semble que cet ancien sélectionneur n'a pas fourni beaucoup de soutien à son successeur, et a négligé la discorde à l'intérieur de l'équipe. Au contraire, il est arrivé à un accord avec Grondona à propos de la révocation du sélectionneur. Et pour cela ce joueur légendaire était furieux.

Lors de la prise de parole de Maradona, il s'est souvenu de la défaite de l'équipe nationale, "Grondona, dans le vestiaire après l'élimination en Afrique du Sud, m'a dit devant des témoins et des joueurs qu'il était très content du travail effectué et qu'il souhaitait que je continue. De retour en Argentine, les choses ont commencé à tourner bizarrement et lundi je me suis réuni avec Grondona. Au bout de cinq minutes, il m'a dit qu'il souhaitait que je continue mais que sept personnes de mon encadrement technique ne pouvaient pas continuer. Quand il me dit, ça, il veut dire qu'il ne souhaite pas que je continue. Il sait que c'est impossible que je continue sans mes collaborateurs,". Au début de sa carrière comme sélectionneur, Maradona a déjà eu une querelle violente avec Grondona sur le staff de l'équipe, et c'était le premier qui avait fait des concessions nécessaires. Mais après la Coupe du monde, le sélectionneur a insisté sur son choix, ce qui a choqué le président de la fédération et a abouti à l'éviction de Maradona.

Les relations entre Grondona, Bilardo et Maradona sont un peu compliquées. Au début, le maître et l'apprenti de 1986 étaient plus proches, notamment à l'automne de l'année dernière, Bilardo a songé évincer Grondona avec l'aide de Maradona, qui n'a alors pas soutenu son « prof ». Et de ce fait Bilardo n'a pas pu réaliser son projet.

"Quand nous étions en deuil, Bilardo travaillait dans l'ombre pour me virer", a indiqué Maradona, « quand Grondona m'a dit que la nouvelle liste de l'équipe nationale avait déjà été faite, j'ai tout compris. Bilardo a fait cette liste. ». a critiqué Maradona sur la « trahison » de son manager.

Enfin, Maradona a déclaré une fois de plus qu'il a été « percécuté » par les deux. "Maintenant celui qui prend charge de l'équipe d'Argentine n'est qu'un conspirateur qui se cache dans l'ombre et s'intéresse seulement à son intérêt, pas au football de l'Argentine".

Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités

PUBLICITE