04/08/2010 03:38:33
L'Espagne et les Pays-Bas punis par la FIFA
La FIFA a annoncé le 3 août la punition pour les deux équipes finalistes de la Coupe du monde enAfrique du Sud. La Roja devra payer une amende de 6 053 livres sterling (environ 7000 euros), alors que pour les Oranje, ce sera 9 080 livres sterling (environ 11 000 euros).
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

Au cours de la finale du Mondial 2010, l'arbitre anglais Howard Webb a distribué13 cartons jaunes et 1 carton rouge, dont 9 cartons jaunes aux Néerlandais, le défenseur Johnny Heitinga qui a reçu deux cartons jaunes a été exclu. Les Espagnols ont quant à eux reçu cinq cartons jaunes. Nigel de Jong a même donné un coup de pied sur la poitrine d'Xabi Alonso, milieu du terrain de l'Espagne lors du match. Cette violence a été critiquée par de nombreux médias et fans. Par rapport aux Néerlandais, les vainqueurs espagnols ont été plus "gentils" ayant reçu seulement 5 cartons jaunes.

Cette finale a aussi créé un record honteux : le nombre des cartons. L'autre finale remonte à 1986 où l'Argentine et l'Allemagne avaient reçu à elles deux 6 cartons jaunes, chiffre comparable au celui de l'équipe d'Espagne seule. Ces deux équipes européennes ont établi un autre record : parmi les 64 matchs en Afrique du Sud, elles ont reçu les plus nombreux cartons, dépassant le Chili et la Suisse, qui ont reçu lors d'un match 9 cartons jaunes, et aussi 1 carton rouge pour le Suisse Valon Behrami qui a frappé un adversaire avec son coude et a été explusé du terrain. La Suisse a à la fin été battue par son adversaire.

Selon le code de discipline de la FIFA sur la mauvaise conduite, quand au moins 5 joueurs d'une équipe sont sanctionnés durant un match, la FIFA a le droit d'infliger des amendes. L'Espagne et les Pays-Bas ont tous atteint ce niveau. Mais la première ne souffre que d'une peine légère de 6 053 livres sterling, et la deuxième, plus grave, devra payer 9 080 livres sterling. Ces deux amendes ne sont pas grand chose pour les deux fédérations de ces deux pays, mais la FIFA a manifesté sa détermination de punir la violence sur le terrain et de mettre en place la discipline.

Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités

PUBLICITE