09/08/2010 14:38:19
Encadrement des Lions :Paul Biya rve d'un entraineur brésilien
Celui qu’on présente comme le premier sportif camerounais a émis ses intentions alors que la Fecafoot et sa tutelle s’organisaient pour rendre public le nom du nouvel entraîneur de la sélection nationale fanion.
Nana Paul Sabin
Nouvelle Expression
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

Apres avoir battu leur propre record de contre performance lors du récent mondial sud-africain de football, les Lions indomptables du Cameroun sont en passes d’inscrire dans leur palmarès, un autre fait inédit:
allés disputer dans deux jours, un match international sans entraîneur en chef. Le poste est vacant depuis que le contrat de Paul Le Guen est arrivé à terme le mois dernier. Les autorités camerounaises n’ayant toujours pas trouvé de successeur au technicien français, Jacques Songo’o s’est vu confier verbalement le rôle de sélectionneur en vue du match amical Pologne - Cameroun du mercredi 11 août. Mais, aucun acte officiel ne nomme même de manière intérimaire, le seul rescapé du staff patronné par Paul Le Guen qui a managé les Lions en Afrique du Sud lors du Mondial 2010 (3 matches, 3 défaites). « En Pologne, nous allons jouer un match sans véritable enjeu, il nous permet simplement de couvrir la période Fifa mais, tout rentrera dans l’ordre dans le staff technique au lendemain de cette rencontre pourquoi pas même avant », confie un responsable du ministère des Sports et de l’Education physique (Minsep), membre de la délégation officielle qui a quitté Yaoundé samedi soir pour la Pologne.
 
Mais, pourquoi le processus de recrutement d’un nouvel entraineur national sélectionneur est bloqué? « Il n’est pas bloqué, il était sur le point de connaitre un aboutissement quand une sortie du chef de l’Etat est venu le ralentir donc, le processus est en cours et bientôt on verra le bout du tunnel », explique-t-il, en esquissant un demi-sourire.
 
De sources concordantes à la Fédération camerounaise de football (Fecafoot) et au Minsep, les noms des membres devant composés le nouveau staff technique, l’entraineur principal et ses adjoints, ont été transmis dans les services du Premier ministre depuis la dernière semaine du mois de Juillet pour validation avant publication. Alors qu’on attendait un retour de courrier, Paul Biya, depuis le Brésil où il se trouvait en visite officielle, a émis le vœu devant ses hôtes, de voir un jour les Lions indomptables bénéficier des services d’un entraineur brésilien. Des propos qui auraient amené la Primature a ne pas prendre position dans ce dossier « hautement sensible » et à l’acheminer dare-dare « à qui de droit » à la présidence de la République pour arbitrage. Depuis cette déclaration de Paul Biya, quelques techniciens Brésilien à travers des entremetteurs, auraient manifestés de l’intérêt dans la succession de Paul Le Guen. Le chef de l’Etat, faut-il le rappeler, avait déjà pesé de tout son poids pour le recrutement dans l’encadrement technique des Lions, il y a un peu plus d’un an, de l’ancien entraineur du PSG.
 
Selon la Fecafoot et sa tutelle le Minsep, le nouvel homme fort du banc technique de la sélection nationale doit être moins onéreux, résider au Cameroun et signer un contrat de quatre ans. « La difficulté a été de trouver un technicien qui va accepter les deux dernières conditions. Nous continuons à recevoir les candidatures mais, nous pensons qu’au plus tard la semaine prochaine on aura l’oiseau rare », estime un responsable de la Fecafoot. Dans un peu plus d’un mois, les Lions indomptables entament face à l’Ile Maurice, les éliminatoires de la Can Gabon-Guinée Equatoriale 2012.

Nana Paul Sabin

Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités

PUBLICITE