25/08/2010 12:16:54
Fecafoot: Les hommes de la direction technique nationale
Jean Manga Onguene, Jean-Paul Akono, Etinene Sockeng et Robert Atah ont été nommés hier par arrêté ministériel.
Mutations
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

Trois jours après la réunion extraordinaire du comité exécutif de la Fédération camerounaise de football (Fécafoot), qui avait entre autres principaux points à l’ordre du jour l’examen et l’adoption de l’organigramme de la direction technique nationale (Dtn) de football, le ministre des Sports et de l’Education physique, Michel Zoah a signé un arrêté hier, portant nomination des directeurs techniques nationaux de football du Cameroun. La décision administrative N° 145/CAB/MINSEP du 24 août 2010 nomme Jean Manga Onguene à la tête de cette structure. Le responsable du bureau Fifa (Fédération internationale de football) pour l’Afrique centrale et quelques pays d’Afrique de l’Ouest sera assisté de trois adjoints. Parmi eux: Jean-Paul Akono (N°1), Etienne Sockeng (N°2) et Robert Atah Behazah (N°3).

Ainsi, c’est sur proposition sur proposition du président de la Fédération camerounaise de football (Fécafoot), que ces principaux responsables ont été nommés par le ministre des Sports et de l’Education physique. C’est une disposition de l’organigramme de la Dtn, qui stipule également qu’ils sont recrutés sur la base d’un contrat de quatre ans, renouvelable une seule fois.
Toutefois, qu’est-ce qui peut expliquer le fait que dans les attributions du directeur technique national, on indique qu’il supervise les sélections nationales à l’exception de la sélection nationale de football fanion ? Cette dernière est-elle au-dessus du lot ?

Fonction
Toutefois, Jean Manga Onguene, qui prend la tête de la Dtn a été pendant une douzaine d’année soit sélectionneur ou alors entraîneur adjoint de l’équipe nationale fanion du Cameroun. Depuis 2001, il est instructeur de la Fifa. En ce qui concerne ses principaux adjoints, Jean-Paul Akono, Etienne Sockeng et Robert Atah Behazah avaient été parmi les entraîneurs camerounais auditionnés dans le cadre de la succession de Paul le Guen, l’ancien sélectionneur des Lions indomptables démissionnaire le 25 juin dernier.
La casquette permanente du premier est celle de coach de l’équipe nationale militaire, le second était le responsable de l’équipe nationale junior première année, qui a représentée le Cameroun aux récents jeux de la Francophonie à Beyrouth au Liban en 2009, tandis que le troisième est actuellement l’entraîneur national adjoint des Lions A’.

Ces quatre personnes prendront leur fonction le 28 août prochain, à 10h, au palais polyvalent des Sports de Yaoundé. Le même jour que Javier Clemente comme entraîneur national sélectionneur de l’équipe nationale fanion, les Lions indomptables, ainsi que ses adjoints François Omam Biyick, l’adjoint N°1 et Jacques Songo’o l’entraîneur national adjoint chargé des gardiens de buts. Avec les responsables techniques nationaux de football du Cameroun, on est loin d’avoir mis la charrue avant les bœufs.
En effet, l’organigramme adopté a fixé les principales missions de la direction technique nationale. C’est ainsi qu’en ce qui concerne les dispositions générales, l’article 1 dispose que la Dtn a pour mission l’élaboration, la mise en œuvre et l’adaptation permanente de la politique nationale de football dans le but d’optimiser la compétitivité et la performance du football camerounais de la base jusqu’à l’élite.

L’article 2 recense, parmi les attributions du directeur technique national, la détection des jeunes footballeurs, la préformation et la formation des joueurs de football, la formation des éducateurs et des entraîneurs de football de tous les niveaux, le développement de toutes les formes de pratique du football ; le perfectionnement de l’élite, la définition des normes et le contrôle des activités des structures de formation des jeunes footballeurs, le suivi du football en milieu scolaire, dans les quartiers ou encore l’évaluation du football.
Par ailleurs, chaque directeur technique national adjoint a des responsabilités bien définies. C’est ainsi que l’article 7 s’appesantit sur celles de l’adjoint N°1, qui assure la supervision des activités du département chargé de la formation, de la recherche et du développement du football des jeunes. L’article 8 présente celles de l’adjoint N°2, qui s’occupe de la supervision des activités du département chargé de l’observation, de l’évaluation et des relations avec les sélections nationales.
Enfin, l’article 9 revient sur celles de l’adjoint N°3, qui supervise les activités du département chargé de la documentation, de l’audio-visuel et des archives.

Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités

PUBLICITE