13/09/2010 04:29:28
Natation: Les Camerounais se noient dans le forfait
Les Championnats d'Afrique de natation, qui commencent ce lundi, se dérouleront sans délégation camerounaise. la faute à un manque de fonds pour financer le déplacement.
Starafrica
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

Les championnats d’Afrique de natation démarrent ce lundi et s'achèvent le dimanche 19 septembre au Maroc. Après plusieurs semaine de stage à la piscine de Bassa (Douala), les nageurs Camerounais n'ont pas pu voyager. Le budget de 8 millions Fcfa « seulement » n'a pas été débloqué par les pouvoirs publics. Le président de la fédération camerounaise de natation (Fecanat), Ali Mamouda, a pris le vol vendredi soir pour le Maroc, un billet d‘avion acheté sur fonds propres. Il va négocier sur place avec les instances internationales de natation pour éviter au Cameroun des sanctions et des pénalités. La CAN de natation du Maroc est qualificative au JO 2010 à Londres.

Guedia Antoinette Joyce et Sorelle Tchatchouang dans la catégorie dames, Edingue Ekané Daniel, Djoumé Charly, Melingui Thierry et Essomba Gaspard chez les messieurs étaient sélectionnés pour aller défendre les couleurs du Cameroun au Maroc. Rencontrés samedi dans le bassin semi-olympique où ils se sont mis au vert, ils n’ont pas manqué de nous dire leur grande déception. « On n’est plus que déçu parce qu’on ne comprend pas que pour cette saison sportive, c’est la troisième compétition internationale que nous manquons ainsi. C’est décourageant » affirme Essomba. « Maintenant on nous fait miroiter les jeux du Commonwealth prévus du 3 au 16 octobre. Nous avons accepté continuer à nous entrainer mais rien ne nous assure qu’on ne manquera pas également ce voyage » s’inquiète Tchatchouang.

Pour expliquer cette expédition manquée du Maroc, le président de la Fecanat pointe un doigt accusateur sur le Ministère des sports et de l’éducation physique : « nos démarches dans ce sens n’ont jamais abouti. Pis, le ministre nous avait promis à l’ouverture de la saison, une subvention de 8 millions de FCFA qui n’est jamais arrivée. »

Ali Mamouda, ainsi sorti de ses gongs, accuse les pouvoirs publics de faire la part belle au sport roi qui est le football

Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités

PUBLICITE