13/09/2010 04:53:16
Lesotho: La valise et l'ardoise
Après son élimination de la CAN U17 par les les Lionceaux de Cameroun (2-4), la délégation du Lesotho a été retenue de longues heures à son hôtel de Douala. En cause : une note de 2,1 millions de francs CFA.
Football365
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

L'équipe cadets du Lesotho gardera un drôle de souvenir de sa fin de semaine au Cameroun. Humiliée à l’aller à domicile il y a deux semaines sur le score de 3-0, la sélection des moins de 17 ans du Lesotho a été moins ridicule ce samedi au Cameroun. Face aux Lionceaux au stade de la Réunification de Douala pour le compte de la manche retour des éliminatoires de la CAN Rwanda 2011, les visiteurs ont été encore perdus sur le score de 2-4.

L’équipe du Lesotho n'était pas au bout de ses peines. La délégation des Lukuena (crocodiles) allait être retenue durant de longues heures ce dimanche à l’hôtel Serena-Sable de Douala. Le programme officiel rendu public par la Fédération camerounaise (Fecafoot) avait prévu le départ de la délégation du Lesotho, composée de 25 personnes parmi lesquelles 20 joueurs, ce dimanche en matinée. Au moment d’embarquer dans le bus pour l’aéroport, la sécurité de l’hôtel s’est opposée à leur départ. « Ils ont une facture de 2,1 millions de francs CFA non réglée », affirme un responsable de l’hôtel. Le coach du Lesotho, Bishop Molatoli , écarquille les yeux d’ébahissement pour nous faire savoir que sa délégation n’est pour rien dans ce genre de problème parce que « selon les textes de la CAF, nous sommes pris en charge par la Fécafoot. »

Pour que la délégation du Lesotho soit libérée, il a fallu qu’une tierce personne, qui a tenu à garder l’anonymat, règle la facture réclamée. La délégation du Lesotho, qui a failli manquer son vol, a finalement quitté le sol camerounais en fin de matinée, gardant du pays de Roger Milla une triste image, notamment marquée par la mauvaise qualité des infrastructures sportives.

Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités

PUBLICITE