01/07/2009 15:22:25
Afrique du Sud: L'unité raciale derrière le ballon rond limitée aux stades
Les Sud-Africains de toutes races se sont ralliés au football lors de la Coupe des Confédérations, qui s'est achevée dimanche et servait de prélude au Mondial-2010, mais cette rare démonstration d'unité devrait rester limitée aux stades.
CAF
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

"On a vu émerger une émotion qui rappelait celle de la Coupe du monde de rugby en 1995", un an après la chute de l'apartheid, lorsque la victoire de la très blanche équipe nationale avait été célébrée par l'Afrique du Sud tout entière, affirme Frans Cronje, de l'Institut sud-africain des relations entre les races.

Comme un film en négatif de 1995, dont l'image du premier président noir du pays, Nelson Mandela, remettant la coupe au capitaine des Springboks avait symbolisé la fin pacifique du régime ségrégationniste, ce sont les Blancs vêtus des couleurs des Bafana Bafana, le Onze national, qui ont cette fois marqué les esprits.
Le sport en Afrique du Sud reste largement divisé le long des fractures raciales. Si l'on voit de plus en plus de Noirs assister aux rencontres de rugby, fierté des Afrikaners descendant des premiers colons, les supporteurs blancs des équipes locales de football se comptent sur les doigts de la main. Lire la suite

Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités

PUBLICITE