02/10/2010 15:30:04
Inter Milan : Milito-Eto'o, un sacré casse-tte en perspective pour Benitez
La saison passée, Diego Milito flambait à l'Inter Milan et Samuel Eto'o avait appris à vivre dans l'ombre du buteur argentin. Mais aujourd'hui les rôles sont inversés depuis l'arrivée au club de Rafa Benitez. Si Eto'o a retrouvé ses instincts de tueur, Milito peine à reproduire ses performances de la saison passée. De quoi poser de sérieux problèmes à Benitez dans les prochaines semaines.
footmercato
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

 

Les saisons se suivent et ne se ressemblent pas pour les attaquants de l’Inter Milan. Si Diego Milito a été l’un des principaux instigateurs de l’incroyable saison réalisée par le club lombard sous les ordres de José Mourinho, les premiers mois passés avec Rafa Benitez sont bien loin des espérances de l’attaquant international argentin comme l’évoquait son agent il y a quelques jours à la presse italienne. « Mourinho l’a fait se sentir indispensable, le meilleur du monde. Ce n’est pas le cas avec Benitez. » Il faut dire qu’avec deux buts en 8 matches, le bilan du joueur est assez décevant. Contrairement à la saison passée, il doit faire face à une concurrence accrue de la part de Samuel Eto’o qui entend bien récupérer sa liberté au sein de l’attaque nerazzuri.

Bridé et cantonné aux tâches défensives la saison passée par José Mourinho, l’attaquant camerounais a profité de l’arrivée de Benitez pour imposer sa loi. Finis les replis défensifs et les sacrifices réalisés pour le bien de l’équipe, Eto’o veut désormais retrouver la liberté qui était la sienne lors de ses plus belles heures barcelonaises. Si ce nouvel état d’esprit affiché par ce dernier fait grincer quelques dents au sein des champions d’Europe, le bilan comptable et les prestations du joueur ne souffrent d’aucune contestation. Alors qu’il n’avait inscrit que 2 buts en 9 matches, le Camerounais a déjà frappé à 11 reprises en 8 matches toutes compétitions confondues !

Une satisfaction bien évidemment pour le joueur qui explique son incroyable réussite depuis le début de la saison dans les colonnes de Sport. « Avec Mourinho, nous jouions toujours en contre-attaque alors qu’avec Rafa Benitez nous jouons beaucoup plus haut et nous mettons beaucoup la pression sur nos adversaires. Ce qui permet de nous créer beaucoup plus d’occasions. Je me sens très bien et je joue beaucoup plus près du but adverse. Je peux également apporter le danger de derrière grâce à l’aide d’Esteban Cambiasso qui me crée des espaces pour attaquer. »

Si Rafa Benitez peut se réjouir d’avoir relancé les instincts de buteur de Samuel Eto’o, il risque de rapidement déchanter devant les dommages collatéraux causés par l’incroyable début de saison de l’attaquant intériste. Si pour le moment Diego Milito ronge son frein discrètement, nul doute que si sa situation n’évolue pas favorablement en sa faveur dans les prochaines semaines, le spectre d’un départ devrait rapidement resurgir. Pisté par le Real Madrid durant l’été, Milito ne pourra qu’être emballé à l’idée de retrouver celui qui l’a fait devenir roi des buteurs il y seulement quelques mois. Voilà un épineux casse-tête en perspective pour l’ancien entraîneur de Liverpool qui va devoir gérer les égos surdimensionnés de deux stars du football mondial.

 


comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités

PUBLICITE