08/07/2016 01:23:39
Can féminine 2016: Les lionnes du cameroun en stage
La sélection nationale féminine de football a entamé hier à Buea, le deuxième regroupement préparatoire à la compétition prévue au Cameroun. Sept recalées.
Cameroun-Tribune
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

Cinq professionnels dans le groupe. 237online.com Depuis hier, 26 joueuses ont entamé dans la ville de Buea (Sud-Ouest), le deuxième regroupement préparatoire au championnat d'Afrique de football féminin (19 novembre-3 décembre 2016). La compétition est prévue dans les villes de Limbé et Yaoundé. La première mise au vert de deux semaines s'est achevée le 30 juin dernier. Le groupe a eu droit à une pause de quatre jours. Pendant cette période, d'aucunes ont eu le temps de faire un tour en club. C'est le cas de Catherine Mbengono, capitaine de AS Green City.

Le milieu de terrain en stage avec les Lionnes a ainsi inscrit un but en match de championnat national féminin lors de la 8e journée avancée. En plus, il y a eu cette chaleur des proches et parents, avant de reprendre pour trois semaines cette fois (fin du stage le 27 juillet). Le sélectionneur annonçait un ntamis de ses effectifs jusqu'à la compétition finale. Le tri permet de recaler des joueuses et d'en intégrer d'autres. A l'issue de cette première phase, sept joueuses locales sur les 28 en stage ont été recalées. Trois professionnelles (Christine Patience Manie, Michèle Akaba et Jacquette Ada) ont rejoint les deux (Brigitte Omboudou et Géneviève Ngo Mbeleck) présentes lors de la première phase. Le but est d'avoir un groupe solide.

C'est d'ailleurs l'objectif des matchs amicaux (quatre pour ce stage) annoncés. Carl Enow Ngachu annonce « monter en puissance » dans la préparation et avancer vers des objectifs bien déterminés. « Nous sommes contentes de rejoindre l'équipe. La compétition se déroule à la maison et nous savons que nous sommes très attendues», reconnaît Christine Patience Manie, la capitaine. Rien n'est acquis pour beaucoup. Le challenge est lancé et la sélection convoitée. D'ailleurs, Sophie Tardy (21 ans), milieu défensif du stade Nyonnais (Suisse), a acquis le mois dernier, la nationalité sportive camerounaise.

Dans un futur proche, elle rejoindra les Lionnes pour l'un des regroupements. D'après des médias suisses, elle a une excellente lecture du jeu, c'est une « ratisseuse » infatigable dotée d'une relance impeccable. On dit également d'elle qu'elle est surdouée à son poste. Mais, Catherine Mbengono, elle, « n'a pas peur des professionnelles. Je suis là pour travailler », confie la joueuse à CT. Locales et professionnelles sont donc engagées dans une saine opposition. Il faut sortir la meilleure sélection possible d'ici novembre.

Angèle BEPEDE

Cameroun-Tribune


comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités

PUBLICITE