16/11/2010 01:39:14
Didier Ovono aux Sénégalais: "Méfiez vous des camerounais"
Il va falloir faire attention. Ceci dit, je leur conseille de se méfier des Camerounais, qui sont dos au mur... Une bête blessée est souvent très dangereuse. On en sait quelque chose, nous les Gabonais : les Camerounais nous aveint « refroidis » deux fois dans les qualifications CAN-Mondial 2010. Même si les deux matches s’étaient passés dans un contexte pas évident pour nous...
Football365
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

Didier, vous rencontrez mercredi le Sénégal, une équipe en plein regain de forme et de résultats. Dans quel état d’esprit êtes-vous avant ce match ?
C’est vrai qu’ils ont gagné leurs deux premiers matches des éliminatoires, en produisant beaucoup de jeu. On ne craint aucune équipe. C’est un match de football. Ceci dit, c’est vrai qu’on reste sur trois défaites et un match nul, et qu’on n’a plus gagné depuis le mois d’août. Je ne vais donc pas vous dire que les choses s’annoncent faciles...

D’autant que le Sénégal marque beaucoup de buts...
Oui, leurs buteurs sont en grande forme. Mais ce qui m’inquiète aussi, c’est qu’ils pensent déjà à leur prochain match contre le Cameroun, fin mars. Ils vont vouloir terminer l’année par une victoire. Il va falloir faire attention. Ceci dit, je leur conseille de se méfier des Camerounais, qui sont dos au mur... Une bête blessée est souvent très dangereuse. On en sait quelque chose, nous les Gabonais : les Camerounais nous aveint « refroidis » deux fois dans les qualifications CAN-Mondial 2010. Même si les deux matches s’étaient passés dans un contexte pas évident pour nous...

En tant que coorganisateur de la CAN Orange 2012, le Gabon ne va jouer que des matches amicaux pendant plus d’un an encore. N’est-ce pas difficile à gérer ?
Disons qu’on joue toujours des équipes qui ont des objectifs précis en tête. Par exemple, lors de notre dernière tournée, au Moyen-Orient, on rencontrait des joueurs qui se battaient pour gagner leur place dans l’équipe, en vue de la Coupe d’Asie. Ces matches ne sont donc pas forcément amicaux. C’est pas évident à gérer. Ce qui est difficile, c’est qu’il y a toujours plus de motivation chez l’adversaire. A nous de nous engager davantage en conséquence.

Côté club, tout va bien pour vous : Le Mans, dont vous êtes le capitaine, est bien lancé dans cette saison de Ligue 2, malgré la défaite vendredi dernier face à Evian. Votre sentiment ?
Oui, ça se passe bien. Aucune défaite ne fait plaisir, mais on reste deuxièmes (Le Mans est passé troisième depuis l’interview, en raison de la victoire de Sedan sur l’AC Ajaccio (4-1) en match en retard lundi, ndlr). On va chez le leader,Tours, la semaine prochaine. Ca va être un sommet !

Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités

PUBLICITE