22/12/2010 15:59:02
Lettre ouverte Samuel Eto'o
  A défaut de Ballon d’ Or mondial, que l’ on ne veut vous attribuer, soyez fier que votre continent vous honore pour la 4ème fois.  
Franois Ngoumou
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

Un adage dit :''il est facile de monter au sommet mais difficile de s'y maintenir''

Monsieur Samuel Eto'o vous   semblez  en apporter la preuve du contraire depuis une décennie par vos  exploits dans les stades du monde entier,prouvant ainsi que si cette maxime est vraie pour le commun des mortels,elle ne l’est pas pour vous. En effet, nul n'ignore votre  parcours pour atteindre les sommets. Entre, un test non concluant en France et un retour prématuré au Cameroun, en passant par des  moments de doute  au sein du Real Madrid ou vous n’étiez  qu'un ''apprenti footballeurs'' aux cotés des Galactiques.

Vous  rebondissiez  à Majorque ou enfin votre  talent va commencer à éclore, meilleur buteur de ce club pendant des années durant, vous en deviendrez  même le  capitaine malgré votre  jeune age.

Vos performances ne laisseront pas le Fc Barcelone indifférent, vous intégrez  les rangs des Bleugrana ou vous enfilez  des buts à la pelle, contribuant à écrire l'une des plus belles pages de ce club, en entrant au panthéon aux cotés de vos  illustres prédécesseurs (Johan Cruyff,Hristo Stoikov,Diego maradona,ect..)

Vous ferez  même de l'ombre aux  stars  actuelles que les média occidentaux encensent au moindre fait d’arme (Ronaldinho-Iniesta-Messi et consort).

Pour des raisons encore inconnues, bien que leader d’attaque de la formation barcelonaise, l’entraîneur décidera de se séparer de vous à la surprise générale.

C’était mal connaître le moral d’acier de  l’enfant de new bell que vous etes, un homme qui aime les défis.

Vous  atterrissez dans le Calcio à l’inter de Milan, ou  vous allez tout gagner en une saison.

Vous clôturez la saison 2010 avec le titre de meilleur joueur de la coupe du monde des clubs et le sacre de meilleur joueur africain de l’année.

Que peut on dire de plus ? Si ce n’est que les anges du ciel  vous ont béni  à la naissance, vous faites  la fierté d’un  pays voire du continent africain tout entier.

Il est certain que si vous étiez brésilien, ou européen,  le titre de Ballon d’or que vous  méritez depuis  2006, vous aurez été décerné, hélas on ne choisit pas son pays de naissante.

Monsieur Eto’o Samuel, un technicien ne devrait pas être aussi élogieux vis-à-vis d’un joueur, mais force est de reconnaître qu’après Yannick Noah et sa victoire à Roland Garros en 1983, et cette image de joie avec son père Zacharie en larme, qui a permis au monde de situer  le Cameroun dans une carte.

Après l’incroyable danse du vieux lion en coupe du monde 90 pour célébrer ses buts, exploits qui ont définitivement placer le Cameroun au sommet mondial. 

Vous etes depuis 2000 et votre victoire aux jeux olympique de Sydney, le meilleur ambassadeur de notre pays dans le monde.

Nous en sommes fiers et reconnaissant, à jamais !

Mais comme aucune œuvre humaine n’est parfaite, on vous indexe à tord ou à raison comme étant au centre de la situation difficile que connaît le vestiaire des Lions Indomptables aujourd’hui.

Votre plus grand challenge, Monsieur Eto’o c’est de faire taire vos détracteurs en ramenant la sérénité dans ce groupe, vous en avez le charisme et l’aura.

Votre palmarès parle pour vous, n’écoutez pas ceux qui vous médisent ou vous jalousent, prenez vos responsabilités de leader.

Le Cameroun a besoin de vous, la preuve la lettre de félicitation a vous adressé par le chef de l’Etat pour saluer votre brillante désignation comme meilleur joueur africain.

A défaut de Ballon d’Or mondial, que l’on ne veut vous attribuer, soyez fier que votre continent vous honore pour la 4eme fois.

Le peuple camerounais attend de vous, humilité et exemplarité lorsque  vous endossez le maillot vert rouge jaune.

Le dernier sacre du Cameroun en coupe d’Afrique date de 2002, vous  y étiez déjà, qu’elle est  loin cette victoire, on dirait une éternité !

Le peuple camerounais en encore envie de savourer cette joie  enivrante d’être champion d’Afrique, une compétition  qui se jouera à ‘’domicile’’ en 2012.

(N’eut été la conférence de Berlin de 1884, le Gabon et le Cameroun et la Guinée, constitueraient une même nation aujourd’hui).

Monsieur Eto’o le Sénégal ne saurait nous vaincre s’il y a unité dans la tanière.

Un Sénégal qui est loin d’avoir notre potentiel humain et notre mental qui a fait notre légende.

Un Sénégal qui ne vous a pas vous, Monsieur Eto’o, l’un des meilleurs joueur au monde!

Mais un bon général ne peut gagner la guerre que s’il a de bons soldats,

Vous etes le général en chef de l’équipe Cameroun, vos soldats sont prêts à vous suivre, il suffit de savoir les manager.

Au sortir de la coupe du Monde manquée, en Afrique du sud les plus hautes autorités on évoqué les ego surdimensionnés des uns et des autres pour expliquer cette déconvenue.

Six mois après des turbulences persistent, il est temps que seul le patriotisme et la discipline  prévalent dans la tanière.

Tendez là main à vos coéquipiers même si certains  vous ont offensé, faites la paix, vous en sortirez grandi.

En votre qualité de capitaine, c’est votre devoir.

Vous pouvez encore influer sur le cours de l’histoire, ne donnez pas raison à ceux qui prétendent :’’ vous etes un  joueur exceptionnel, mais un mauvais capitaine’’.

L’ignorance n’est pas une tare, rapprochez vous de vos prédécesseurs (Nlend paul-Abéga Théopille-Tataw Stéphen-Rigobert Song…) ils vous donneront les ficelles de la fonction, inspirez vous d’eux pour, vous sortir de cette situation délicate, la gestion des camerounais est complexe,(les succès des uns dans un groupe peuvent susciter des jalousies et des rancoeurs) il faut savoir faire preuve d’intelligence et tact pour les gérer.

Apportez la preuve du contraire à toutes les mauvaises langues qui vous  médisent, que le capitanat ne soi pas la seule ombre à votre brillant  palmarès.

Nous avons foi en vos capacités, un être qui réalise autant de prouesses dans les stades du monde entier, ne saurait se montrer impuissant face à une tache qui nécessite juste du bon sens.

Le bon Dieu vous a béni, en vous dotant  de ce talent incommensurable, faites appel à lui pour vous guider dans  la mission la plus délicate de votre existence, celle de fédérer    les Lions indomptables afin d’aller décrocher le Graal en 2012.

Le Cameroun, sans complexe de supériorité, doit considérer cette phase éliminatoire comme une phase  de mise ne train, pour parfaire notre cohésion, avant d’ aller mettre un terme à l’hégémonie des Pharaons d’Egypte,ou  tous les prétendants qui commencent à contester notre position de nation phare en Afrique (Cote d’Ivoire-Ghana ect..).

Car après 2012, ayant été au sommet douze années durant, vous pourrez  passer le flambeau à la nouvelle génération sans aucun regret, ayant le sentiment du devoir accompli et vous pourrez ‘quitter les choses avant qu’elles ne   vous quittent’’ 

Bonne fêtes de fin d’année, Monsieur Samuel Eto’o !

 

Franois Ngoumou

Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités

PUBLICITE