28/01/2011 04:03:45
Lions A': Des ges Kumba décelés dans les dossiers des joueurs
Les concernés n'effectueront pas le déplacement du Soudan en vue de disputer le Chan 2011.
Le Messager
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

Décidemment Emmanuel Ndoumbè Bosso est coutumier du fait. Après la fameuse histoire qui s'est produite en août 2010 à la dernière édition de la coupe de la Communauté économique et monétaire d'Afrique centrale (Cemac) à Brazzaville, une situation similaire vient de refaire surface dans la tanière. Alors que le feuilleton de la  préparation de la 2ème édition du championnat d'Afrique des Nations (Chan) tirait déjà à sa fin, l'entraîneur de l'équipe nationale des amateurs vient de vivre un nouvel épisode inattendu. A six jours de la confrontation qui va opposer ses poulains à la République démocratique du Congo (Rdc), tenant du titre, le Mali et la Côte d'Ivoire en terre soudanaise, le voilà confronté à une autre histoire de « faux âges ».

C'est en effet comme l'indique nos sources, au moment de rassembler les différentes pièces administratives des joueurs retenus pour l'expédition soudanaise que l'encadrement technique s'est rendu compte que les années de naissance qui figurent sur les passeports de certains n'ont rien à voir avec celles qu'on retrouve sur les licences délivrées par la Fédération camerounaise de football (Fécafoot). Malgré la surprise du staff technique et en dépit des belles performances de ces « mercenaires » qui figuraient déjà dans la liste définitive, Emmanuel Ndoumbè Bosso a dû se séparer apprend-t-on, de sept joueurs. Et au pif, cinq remplaçants ont été appelés pour combler le vide. Il s'agit de Clevis Ashu-Tambe et Arnaud Monkam de Coton Sport de Garoua, Ghislain Gouiffe à Gouiffe et Ngarwa Madouwaye de Renaissance de Ngoumou et Sotejouong d'Unisport de Bafang. Pour l'instant annonce l'encadrement technique, le plus important c'est de trouver des joueurs de la Mtn Elite One, qui ont des situations administratives conformes. Une démarche laborieuse étant donné la difficulté pour certains joueurs du championnat d'élite de rentrer en possession de ce sésame avant les délais. C'est le cas de Alain Assana, le joueur de Ngaoundéré University, désigné joueur du mois de décembre par la Fécafoot ne dispose pas d'un passeport.

Joint par nos confrères de Le Jour, l'entraîneur de l'équipe nationale A' confirme l'information : « nous avons effectivement connu des problèmes d'âge avec certains joueurs. Je crois que cinq joueurs sont concernés par cette question en ce moment. Je présume qu'on peut davantage en récupérer. Je m'abstiens de citer des noms, car je peux donner le nom d'un joueur et celui-ci est réhabilité après », a-t-il déclaré  mardi dernier au Centre technique de la Fédération camerounaise de football (Fécafoot) à Odza.

Cependant, les affirmations de Ndoumbè Bosso sont contredites à la direction technique nationale. Certains responsables de cet organe soutiennent mordicus qu'il n'y a pas de joueur exclu et il ne s'agit pas de problèmes d'âges. Pour ces derniers les seuls problèmes auxquels ils sont confrontés sont ceux des joueurs qui n'ont pas de passeport et d'autres dont les documents présentent des « irrégularités administratives ». Subjugué par ces deux versions contradictoires, on se ne sait plus à quel saint se vouer. Qui protège-t-on dans cette affaire ? A quel jeu joue la Dtn  ? Il est trop tôt pour se prononcer sur ces questions ? Toujours est-il que si le Cameroun se présente à la Chan avec ces joueurs dont les âges ont été  retranchés, il court le risque d'une suspension.

Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités

PUBLICITE