01/03/2011 05:22:41
D3: Boum's Fc de Yaoundé veut se faire une place au soleil
Le club dont le parrain n’est autre que Jean Alain Boumsong nourrit de très grandes ambitions pour cette nouvelle saison.
Le Messager
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

Le club dont le parrain n’est autre que Jean Alain Boumsong nourrit de très grandes ambitions pour cette nouvelle saison. 

Invincible. C’est ainsi qu’on a surnommé l’équipe de Boum’s Fc de Yaoundé. Un nom de baptême qui est loin d’être une simple fantaisie de quelques supporters, pour sublimer ce club de troisième division de la ligue départementale du Mfoundi. Au-delà de tous les fantasmes auxquels cela peut renvoyer, Boum’s Fc est en réalité une équipe dont la qualité du jeu et les multiples prouesses forcent le respect et l’admiration. Les nombreux supporters qui ont pris l’habitude de ne manquer aucune de ses confrontations au stade annexe 2 de Yaoundé en savent quelque chose. Chaque match de Boum’s Fc est un moment riche en spectacle pendant lequel le public se régale. A preuve, après trois journées de championnat, les poulains d’André Abena Abena occupent la tête du classement avec 6 points au compteur (3 matchs joués dont 2 victoires et une défaite).

S’il est peut-être trop tôt pour se prononcer sur les véritables chances de cette équipe, étant donné qu’on est qu’au tout début d’un championnat qui s’annonce difficile, il faut cependant remarquer que son parcours pendant les éliminatoires des 32èmes de finale de la Coupe du Cameroun a été des plus brillants. Eliminant à son passage des adversaires dont on vendait cher la peau, les coéquipiers du capitaine Steve Massock ont, à la grande surprise de tous, créer la surprise.  C’est en effet face à la redoutable équipe de Fortuna (battue 2-1) que Boum’s Fc a obtenu son ticket pour faire partie des huit clubs qui défendront les couleurs de la région du Centre à ce stade de la compétition. Un accouchement difficile. Car il a fallu que le virevoltant Yannick Zé Yomo dévoile tout son grand art pour faire la différence. Voyant son équipe menée au score (1-0), l’attaquant de Boum’s a d’abord égalisé avant d’inscrire le but salvateur dans les dernières minutes du jeu.

Objectif : D2

A la vérité, la force de Boum’s Fc réside avant tout dans l’opiniâtreté de ses hommes sortis pour la plupart du Centre de formation du club créé depuis 2006. “ Nous ne les formons pas pour les vendre et se faire du lucre comme c’est souvent le cas. Nous les initions à s’habituer de façon graduelle au championnat local. Cela leur permet de peaufiner le talent qu’ils possèdent déjà et d’être  plus conquérants et plus forts sur le terrain ”, explique Patrick René Nkoa, secrétaire général de Boum’s Fc. Pour ce dernier comme pour le directeur technique du club, Hemann Eric Mbomo, la force de la plupart des joueurs évoluant à Boum’s est le résultat de cette formation continue qui accompagne le joueur après son séjour au Centre. Pour l’heure, les primes de match sont régulièrement payées, les licences ne souffrent d’aucune contestation et les matchs amicaux se multiplient afin de mieux asseoir les automatismes pour les compétitions à venir.

L’objectif immédiat de Boum’s reste la montée en D2 la saison prochaine. L’équipe de la présidente Ernestine Boumsong était déjà barragiste la saison dernière. Mais la chance n’étant pas au rendez-vous, elle n’a malheureusement pu atteindre les interligues. Depuis lors elle a pris sa revanche et jure de faire bonne impression cette année. Voilà pourquoi “ nous sommes déterminés à travailler dur pour rectifier le tir cette année. Autant en championnat qu’ailleurs. Nous avons soif de goûter aux délices d’un championnat plus difficile que la D3. Cela nous fera sans doute grandir nous aussi et atteindre un jour les cimes du championnat d’élite ”, espère André Abéna Abéna.

Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités

PUBLICITE