04/03/2011 02:53:45
Lions Indomptables : le cas Alexandre Song Billong
Le Camerounais d’Arsenal viendra-t-il au cas où il est convoqué ? On attend...
Le Messager
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

Au cours de la conférence de presse qu’il a donnée dans la matinée du mercredi 2 mars à l’hôtel Mont Febé dans la capitale camerounaise, le technicien espagnol Javier Lazaro Clemente, patron de l’encadrement technique des Lions Indomptables, a été on ne peut plus clair sur le cas du footballeur polyvalent (défenseur et milieu de terrain défensif) Alexandre Song Billong. Celui-ci, révèle l’entraîneur-sélectionneur de l’équipe nationale de football du Cameroun qui, face aux Hommes de médias, avait à ses côtés son premier adjoint François Omam-Biyick, sera bel et bien convoqué pour la confrontation Sénégal – Cameroun du 26 mars prochain au stade Léopold Sédar Senghor à Dakar au Sénégal, comptant pour la troisième journée des éliminatoires de la coupe d’Afrique des nations (Can) de football 2012 qu’abriteront le Gabon et la Guinée Equatoriale. « Aucun joueur n’est banni de l’équipe nationale. Nous souhaitons que Alexandre Song soit avec nous au Sénégal », a déclaré le technicien basque Javier Lazaro Clemente.

Les propos tenus par le technicien espagnol des Lions Indomptables face aux Hommes de médias sont-ils la preuve que les multiples négociations menées auprès du jeune Alexandre Song Billong à réintégrer la sélection nationale qu’il a quittée depuis la fin du Mondial sud-africain ont enfin abouties ? On attend, premièrement de voir si le Gunner figurera sur la liste des vingt-cinq joueurs que Javier Lazaro Clemente présélectionnera pour préparer le match Sénégal – Cameroun. Et, deuxièmement, au cas où ce Lion Indomptable d’Arsenal (club engagé dans le championnat national de football de première division en Angleterre) est convoqué, s’il viendra. Car, ce n’est pas la première fois, depuis le fiasco de la coupe du monde de football 2010, que le retour en sélection nationale d’Alexandre Song Billong est annoncé et toujours reporté.

La dernière fois, à la veille du regroupement ayant abouti au match amical international Macédoine – Cameroun (0-1) le 9 février dernier à Skopje en Macédoine, Alexandre Song Billong avait, à en croire l’encadrement technique des Lions Indomptables, demandé qu’on lui laisse encore un peu de temps de réflexion.


Pression sur le joueur : une mauvaise solution...

A la suite de l’annonce de la convocation certaine du Gunner Alexandre Song Billong pour la confrontation du 26 mars prochain au Sénégal, l’entraîneur-sélectionneur des Lions Indomptables a fait savoir qu’il sera aussi question de mettre le jeune footballeur devant ses responsabilités, en le convoquant sans se soucier de son avis. Toute chose qui confirme les propos tenus en début février dernier par François Omam-Biyick, l’entraîneur-sélectionneur national adjoint n° 1 qui envisageait déjà une telle solution que nombre d’observateurs du football camerounais n’approuvent pas. Selon ces derniers, mettre le joueur dos au mur, en faisant croire que c’est lui le problème, est très loin de permettre que soit vidé le contentieux né chez les Lions Indomptables après la débâcle sud-africaine.

En fait, ces inconditionnels de l’équipe nationale de football du Cameroun pensent que, la situation qui prévaut entre les joueurs de la sélection fanion persiste du fait du manque de tact des dirigeants du football camerounais. Ces derniers sont accusés d’avoir, dans le conflit opposant des joueurs, choisi le camp de certains contre les autres. D’où le « bannissement » en douce d’un certain nombre de joueurs. Et, c’est face aux plaintes des Camerounais après le nul (1-1) obtenu de justesse face à la Rdc lors de la deuxième journée des éliminatoires de la Can 2012, que les dirigeants du football camerounais ont entrepris de négocier, d’abord en catimini puis publiquement, le retour en sélection des joueurs « bannis » dont Alexandre Song Billong. Sans pour autant permettre que les différents clans de fortes têtes de la sélection nationale se mettent autour d’une même table pour se dire des vérités et envisager l’avenir du groupe Lions Indomptables.

Au lieu de régler avec impartialité la crise entre joueurs chez les Lions Indomptables, les dirigeants du football camerounais choisissent plutôt de faire suspendre une épée de Damoclès sur la tête de Alexandre Song Billong. Comment réagira-t-il ? On ne perd rien à attendre.  Par ailleurs, en attendant d’avoir les curiosités de la liste des 25 présélectionnés annoncée, l’entraîneur en chef des Lions Indomptables a fait savoir qu’un noyau de 16 joueurs sur la vingtaine qui étaient de l’expédition de la Macédoine le 9 février dernier, sera présent dans la capitale sénégalaise.

Pour préparer ce Sénégal – Cameroun, le programme des Lions Indomptables est déjà connu : regroupement à Paris lundi 21 mars, première séance d’entraînement à Lisbonne mardi 22 mars, fin du stage bloqué le jeudi 24 mars et départ pour Dakar par vol direct, reconnaissance du terrain et conférence de presse vendredi 25 mars et départ du Sénégal (première vague) juste après le match du 26 mars

Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités

PUBLICITE