18/03/2011 18:35:32
Sénégal-Cameroun : Roger Milla déchire la liste de Clemente
Eto’o et ses coéquipiers retenus pour affronter le Sénégal, le 26 mars à Dakar, sont avertis. Ils n’ont aucune chance. Roger Milla dixit.
Walf
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

Eto’o et ses coéquipiers retenus pour affronter le Sénégal, le 26 mars à Dakar, sont avertis. Ils n’ont aucune chance. Roger Milla dixit.


Le propos est acide, piquant, irritant. Dopant ou anesthésiant, il est de toute façon cru. Il peut se résumer ainsi : l’équipe du Cameroun n’a aucune chance d’inquiéter le Sénégal, le 26 mars au stade Léopold Senghor, en match comptant pour les éliminatoires de la Can-2012. Au mieux, les ‘Lions indomptables’ s’inclineront avec les honneurs. Au pire ils quitteront Dakar la queue complètement rentrée, la crinière rasée. Tournés en bourriques. Domptés. C’est signé Roger Milla. Le célébrissime.

Les 23 ‘Indomptables’ convoqués pour Dakar apprécieront. Javier Clemente, qui n’a pas sa langue dans la poche, aussi. Mais l’ancien ‘Lion’ n’a pas froid aux yeux. Visiblement, les réactions à sa sombre prédiction, il s’en moque comme de sa première sélection dans l’équipe du Cameroun. Pour lui, la liste publiée par le technicien espagnol est une farce destinée à humilier son pays. ‘Ceux qui ont dressé cette liste n’aiment pas le Cameroun. Car vous ne pouvez pas suspendre des joueurs et prétendre avoir la meilleure équipe, peste Roger Milla sur une radio internationale. Si vous voulez la meilleure équipe, vous appelez tout le monde.’

Le vieux ‘Lion’ ne cite pas de noms. Un site spécialisé camerounais s’en charge. A en croire cette source, qui a rapporté les propos de Milla, l’ancienne gloire camerounaise pense à Assou Ekotto (Tottenham), Alexandre Song (Arsenal) et Achille Emana (Betis Séville), d’illustres absents. Le premier a été, à la surprise générale, zappé. Alors que son club est qualifié en quarts de finale de la Ligue des champions. Le deuxième, pour sa part, a décidé, depuis la fin du Mondial-2010, de se tenir à l’écart de la sélection. Le troisième est jugé inapte par le sélectionneur. Mais sa non-convocation semble surtout liée à sa condamnation, par la Fédération camerounaise de football (Fecafoot) à s’acquitter d’une amende d’un million de Cfa pour indiscipline. Emana n’a pas lâché les tunes.

Roger Milla est contre ce principe. Et il n’est pas le seul à s’inquiéter. Un autre ancien ‘Lion’ agite sa crinière. Louis Paul Mfédé, esthète de la sélection camerounaise dans les années 90, prévient : ‘Les Camerounais doivent arrêter de rêver. Lorsqu’on observe les 23 joueurs qui ont été retenus, on se rend à l’évidence que c’est une équipe en devenir. Il faut donc éviter de croire que nous irons au Sénégal pour gagner automatiquement.’

Même la présence d’Eto’o, de Webo, de Kameni, de Bassong, notamment, ne semble pas rassurer Milla et Mfédé. Contre le Sénégal et son attaque de feu, les vieux ‘Lions’ voulaient d’autres ‘Indomptables’.


Liste des Lions indomptables

Gardiens de but : Guy Roland Ndy Assembe (Nantes, France), Idriss Carlos Kameni (Espanyol Barcelone, Espagne), Charles Itandje (Atromitos, Grèce).

Défenseurs : Sébastien Bassong (Tottenham Hotspur, Angleterre), Gaëtan Bong (Valenciennes, France), Benoît Angbwa (Anzhi, Makhachkala, Russie), Jean-Patrick Abouna Ndzana (Astres Douala), Nicolas Nkoulou (Monaco, France), Henri Bedimo (Lens, France), Stéphane Mbia (Marseille, France).

Milieux : Matthew Mbuta Andongcho (Chrystal Palace, Etats-Unis), Enoh Eyong Takang (Ajax Amsterdam, Pays-Bas), Landry Nguemo (Nancy, France), André Ndamé Ndamé (Coton Sport), Julien Momasso (Astres Douala), Aurélien Chedjou (Lille, France), Georges Mandjeck (Rennes, France), Benjamin Moukandjo (Monaco, France).

Attaquants : Eric Maxim Choupo-Moting (Hamburg Sv, Allemagne), Somen A Tchoyi (West Bromwich Albion, Angleterre), Achille Webo (Majorque, Espagne), Samuel Eto’o (Inter Milan, Italie), Vincent Aboubakar (Valenciennes, France).
   

Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités

PUBLICITE