11/09/2018 23:02:51
Une coalition arabe décide d'attaquer l'Algérie en dehors des heures de bombardement du Yémen

Après l'Égypte, l'Arabie Saoudite, la Mauritanie puis la Libye, l'Irak vient de s'ajouter à la liste des pays avec qui, l'Algérie entretient d'exécrables relations. Encore une embrouille, et on deviendra l'ennemi N°3 des Arabes après les femmes et le courage. Le malheureux événement qui s'est produit lors d'un match opposant un club algérois à son homologue irakien, a été pour la coalition saoudienne "le dérapage de trop" et "la dernière goutte d'urine de chamelle qui a fait déborder le vase". Il n'y a plus de place au dialogue, il est urgent d'attaquer l'Algérie" menace Abou Khorti, ministre de la guerre saoudien.

el-manchar.com
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille


Un avion de chasse


Après l'Égypte, l'Arabie Saoudite, la Mauritanie puis la Libye, l'Irak vient de s'ajouter à la liste des pays avec qui, l'Algérie entretient d'exécrables relations. Encore une embrouille, et on deviendra l'ennemi N°3 des Arabes après les femmes et le courage. Le malheureux événement qui s'est produit lors d'un match opposant un club algérois à son homologue irakien, a été pour la coalition saoudienne "le dérapage de trop" et "la dernière goutte d'urine de chamelle qui a fait déborder le vase". Il n'y a plus de place au dialogue, il est urgent d'attaquer l'Algérie" menace Abou Khorti, ministre de la guerre saoudien.

Le Yémen soulagé

Dirigés depuis 3 ans vers Sanàa, les missiles balistiques saoudiens changent temporairement de direction. La cible tendance est désormais Alger. L'Irak, et la Libye bombarderont le matin, l'Arabie Saoudite et l'Egypte le soir. Un moment soulagement donc pour les Yéménites qui vont être oubliés, par pour longtemps, puisque Haftar a promis d'établir un calendrier d'attaque juste et équitable. Alger n'a toujours pas réagi, selon Gaid Salah "répondre à Haftar, ça l'instruit, militairement je veux dire ! Et puis on ne va pas réagir à des propos qui vont être désavoués par leurs propres auteurs, demandeurs d'excuses un peu plus tard. On n'a pas le temps, franchement !" estime le chef d'état major.

BHL sur les starting-block

Apprenant la nouvelle depuis son luxueux duplex de Saint-Tropez, Bernard Henry Lévy déboutonne sa chemise blanche après avoir versé quelques larmes de joie "Il est vraiment temps, 7 ans après la Libye, j'ai faim d'instaurer une nouvelle fois la démocratie dans le monde. En Algérie, je pense qu'il faut au minimum 100000 morts pour l'imposer. Et encore, ça c'est quand les populations civiles veulent de la démocratie, parce que sinon ce sera de force, et on peut arriver facilement à un million. Bref, on est prêts à y aller, d'accompagner les armées de la coalition et de l'OTAN pour bombarder les innocents, détruire des villes, propager des épidémies, faire des orphelins, putain c'est trop excitant" explique-t-il, impatient.


comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités

PUBLICITE