10/07/2009 18:32:17
Championnat national de cyclisme : Départ de la ville de Bafang
Le championnat national se dispute sur deux étapes dans la région de l'Ouest dès ce jour.
Priscille G. Moadougou
Mutations
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

Le temps d'un week-end, le siège de la Fédération camerounaise de cyclisme (Fcc) s'est déplacé pour la région de l'Ouest. Là-bas, deux principales articulations doivent marquer la vie de cette association sportive, qui relance ses activités près de cinq mois après la dernière édition du Tour cycliste international du Cameroun. La première a eu lieu hier après-midi, jeudi 9 juillet 2009, dans la ville de Bafang, où s'est tenue une session ordinaire du conseil d'administration de la Fcc. Selon le projet d'ordre du jour, il était notamment question d'examiner et d'adopter le budget de la Fcc, d'examiner et d'évaluer les mécanismes de satisfaction des clauses des statuts et du règlement intérieur, d'adopter un chronogramme des activités de la saison sportive 2010 et d'évaluer la situation dans la ligues régionales dépourvues d'exécutif.

La seconde articulation se tient ce jour, vendredi 10 juillet 2009, avec une quarantaine de cyclistes, qui prennent le départ du championnat national de cyclisme ce matin, à partir de la place des fêtes de Bafang. Une course qui comptera deux étapes. La première, longue de 131 km suivra le parcours suivant : Bafang-Bandjoun-Bafoussam-Foumban, tandis que la deuxième suivra le chemin inverse : Foumban-Bafoussam-Bangangté-Bangou-Bana-Bafang, sur une distance de 138 km. "Ce parcours nous permettra d'avoir un champion national digne de ce nom. Car, sur ces distances, on retrouve notamment la haute montagne (les cols de Batié, de Bana et du Noun), les grandes descentes (Bafoussam-Foumban, Bana-Bagang) et le grand plat, dans le Noun. Il faudra donc qu'il fasse la différence à tous les niveaux", a confié Joseph Evouna, le directeur technique national de cyclisme. "C'est dans cette région que le Tour cycliste international du Cameroun se gagne. Il est donc important que les clubs amènent leurs poulains s'entraîner sur les hauts plateaux, car ils sont souvent les premiers à éprouver les difficultés sur leur propre terrain", a poursuivi Joseph Evouna, sur les raisons du choix de la région.

Parmi les probables vainqueurs de cette course, on retrouve notamment 12 coureurs de la région du Centre, 8 du Littoral ; tandis que les autres régions du pays seront représentées par 2 coureurs au moins. En principe, les ténors de la petite reine effectueront le déplacement de Bafang. Il s'agit notamment de Martinien Tega, Joseph Sanda, Sadrack Teguimaha, Yves Ngue Ngock, Damien Tekou et Flaubert Douanla, des sociétaires de la Snh vélo club. C'est à ce titre qu'ils ont participé, il y a quelques jours, à la 23ème édition de la Route de l'Est international en Côte d'Ivoire.

Même si certains parmi eux ont gagné des étapes (Sadrack Teguimaha (2ème), Joseph Sanda (4ème), Damien Tekou (5ème) et Yves Ngue Ngock (7ème), la course a été remportée par l'Ivoirien Eugène Lokossué Kouame. Sadrack Teguimaha n'a donc pas eu la possibilité de conserver son titre, ni le club sa distinction de meilleure équipe en 2008. Encore que l'équipe de la Snh s'est déplacée sans la présence d'un responsable de la Fcc. Ce qui pourrait être symptomatique des relations qui lient aujourd'hui les deux structures. Quand on sait que fautes d'organisation de courses d'une certaine envergure par la Fcc, les performances des coureurs de la Snh régressent.

Priscille G. Moadougou

Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités

PUBLICITE