16/05/2011 04:46:00
Jules Nyongha pour sauver l'Union de Douala du naufrage
Jules Frédéric Nyongha est le nouvel entraîneur de l’Union sportive de Douala (Usd). L’ancien sélectionneur des Lions Indomptables remplace à ce poste Maurice Mpondo, limogé dimanche 08 mai 2011, après une troisième défaite d’affilée des Nassara respectivement en coupe et en championnat.
Le Messager
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

La nouvelle fait la une des journaux depuis la semaine dernière. Jules Frédéric Nyongha est le nouvel entraîneur de l’Union sportive de Douala (Usd). L’ancien sélectionneur des Lions Indomptables remplace à ce poste Maurice Mpondo, limogé dimanche 08 mai 2011, après une troisième défaite d’affilée des Nassara respectivement en coupe et en championnat. Une situation inconfortante qui n’a pas été du goût de Faustin Domkeu. Le président de l’Usd n’a donc eu d’autre choix que de remercier le technicien de plus en plus contesté par l’équipe dirigeante, et même les fans du club populaire de Douala.

Même si Bonaventure Djonkep, ancien coach d’Unisport de Bafang était cité comme favori dans la course à la succession de Maurice Mpondo, c’est finalement sur l’entraîneur qui conduisit la sélection nationale sénior à la Coupe du monde 1994 aux Etats unis qu’une bonne frange du staff dirigeant des Nassara ont jeté leur dévolu. Sans doute à cause de sa riche expérience et de son expertise acquise entre autres sur les bancs de touche des équipes locales comme Coton Sport de Garoua et Racing de Bafoussam. « C'est le meilleur choix que nous pouvons faire en ce moment. Comme on est à trois mois de la fin de la saison sportive, nous avons préféré accorder une pige à Nyongha et recruter Djonkep après pour la saison sportive à venir », a expliqué Faustin Domkeu, président général de l’Union sportive de Douala. Le doyen des clubs de D1 occupe actuellement le 5ème rang  au classement après 18 journées.

Le nouveau coach des Nassara par ailleurs président de Saint Paul Warriors, a précisé que l'aspect financier n'a pas déterminé son choix. Mais plutôt, « l'amitié avec le président Faustin Domkeu, l'ancien président Happy Ngassa ou encore Franck Happy qui a joué plus que autre chose », a-t-il expliqué.

Ce qu’on sait pour l’instant c’est que Jules Nyongha s'est engagé jusqu'à la fin de la saison, c'est-à-dire pendant les huit dernières journées de compétition. Il a d’ailleurs pris ses fonctions immédiatement et a dirigé sa première séance d'entraînement le mercredi après midi.  Si d’aucuns estiment que Jules Nyongha vient là d’hériter d’un cadeau empoisonné, d’autres croient dur comme fer qu’il est l’homme de la situation et saura à cet effet mener l’équipe à bon port.

En rappel, l'Union n’a récolté que cinq petits points lors de ses cinq derniers matches de championnat. Depuis lors, le staff administratif faisait face à une déconcentration des joueurs qui, percevant une prime de victoire comprise entre 50.000 et 60.000 Fcfa avaient piqué la grosse tête et pris pour habitude de se présenter aux entraînements par intermittence. Toute chose qui avait provoqué l’ire des dirigeants qui espèrent au moins cette saison une place dans les compétitions africaines. Troisième en Mtn Elite one, l’Union a été éliminée au stade des 16ème de finale de la coupe du Cameroun. Depuis l'arrivée de Faustin Domkeu à la tête des Nassara, aucun technicien n'a effectué une saison complète à la tête du club de Douala. Bonaventure Ndjonkep est le dernier entraîneur à avoir donné un titre à l'Union. C'était le trophée de la coupe du Cameroun en 2006,  devant  Fovu de Baham (1-0).

Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités

PUBLICITE