07/06/2011 04:02:04
Cameroun-Russie: Un match pour laver rien
Malgré la contre performance concédée contre les Lions de la Teranga, les poulains de Javier Clemente affronteront comme prévu la Russie ce mardi 07 juin 2011  au Red Bull Arena Salzburg.
Le Messager
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

C’est au Sheraton hôtel que l’équipe nationale du Cameroun a pris ses quartiers. Annoncée pour dimanche soir, l'arrivée des Lions Indomptables en terre autrichienne n’a été effective que hier matin. L'unique séance d'entraînement en guise de reconnaissance de la pelouse a eu lieu aux environs de 18 heures et la conférence de presse d’avant match a immédiatement suivi.

Après le nul contre le Sénégal samedi 4 juin 2011 à Yaoundé, l’on apprend de sources bien introduites, que quelques modifications ont été opérées dans la sélection des Lions devant affronter le Russie. En fait, sur les 21 joueurs qui ont préparé le dernier match contre le Sénégal, seuls 20 ont effectivement fait le voyage pour Salzburg selon les exigences des organisateurs. Seul recalé, Idriss Carlos Kameni, le portier camerounais qui a presque été sacrifié. Même si dans l’encadrement des Lions Indomptables on tente de justifier l’absence du dernier rempart à ce match par la simple raison qu’il a fait un excellent match samedi et qu’il a été préférable de le laisser pour donner sa chance à un autre gardien, l’argument laisse dubitatif certains observateurs du football.

Bonne nouvelle cependant pour les trois joueurs amateurs sélectionnés par le technicien basque. Jean Patrick Abouna Ndzana des Astres, André Ndamé Ndamé de Coton Sport de Garoua et le milieu défensif gauche de Sable de Batié, Devaloix Ngako Deutchoua ont finalement effectué le déplacement, après moult négociations avec les autorités de l’ambassade de France à Yaoundé. De sources concordantes, les dossiers des trois joueurs avaient été introduits à l’ambassade de France pour l’obtention du visa en début de semaine dernière par les responsables de la direction administrative des équipes nationales. Les dossiers de ces derniers avaient été étudiés mais le visa leur avait été refusé pour finalement aboutir... S’il reste vrai que le match de cet après midi est sans enjeu pour le Cameroun qui n’a plus rien à perdre ni à gagner, les quelques rares fans de l’équipe attendent quand même de voir une sélection qui inspire la foi en l’avenir.

Le cauchemar Salenko

Ce ne sera pas la première fois que la Russie et le Cameroun croisent le fer. L’on a souvenance que les deux équipes, se sont déjà rencontrées deux fois en phase finale de coupe du monde. D’abord en 1990, en Italie, à l’époque glorieux des Thomas Nkono, Roger Milla, Omam Biyick, Louis Paul Mfédé, Cyrille Makanaki et bien d’autres joueurs de talents. La Russie avait alors infligé une véritable raclée aux Lions Indomptables (4-0). Ensuite en 1994, lors de la World Cup aux Usa.

Le Cameroun se faisait à nouveau humilier, 1 but contre 6, dont cinq réalisations de Oleg Salenko qui, à l’occasion, établissait un record en terminant meilleur buteur de l’édition (à égalité avec le Bulgare Hristo Stoitchkov). L’attaquant russe avait inscrit six buts, malgré l’élimination de son équipe au premier tour. Classé 49ème sur les cinquante meilleures sélections mondiales, suite au dernier classement Fifa, le Cameroun pourrait profiter de cette rencontre amicale pour remonter au classement de la hiérarchie planétaire. Si cela ne pourrait pas suffir pour effacer la grosse honte du match dramatique de samedi dernier à Yaoundé, ça pourrait au moins être une maigre consolation, lorsqu’on sait que l’équipe du Cameroun est des mal classées en Afrique en ce moment.

Focal: Ce que vaut la Russie

La Russie a pris le meilleur sur l’Arménie (3-1), samedi dernier à Saint-Pétersbourg, dans le cadre des éliminatoires de l’Euro 2012. Les visiteurs avaient pourtant ouvert le score par Pizzelli, avant que Pavlyuchenko n’inscrive un triplé pour renverser la tendance. Ce succès permet aux hommes de Dick Advocaat de prendre la tête du groupe B avec 13 points, trois longueurs devant l’Irlande et la Slovaquie. C’est dire le bon état de santé de l’équipe que le Cameroun affronte cet après midi. Lors des matchs de qualification à la Coupe du monde de football de 2010, la Russie était logée dans le groupe 4 où se trouvaient les vices champions d'Europe, les Allemands contre lesquels elle perdait.

Mais la Russie gagnera contre les quatre autres équipes de football de son groupe à savoir la Finlande, les Pays de Galles, l'Azerbaïdjan et le Liechtenstein. Suite au départ de Hiddink à cause de la mauvaise performance de l’équipe au Mondial, Dick Advocaat, entraîneur de l'équipe de Belgique, quittera son poste pour devenir entraîneur de la Russie. Actuellement en pleine reconstruction, l’équipe rêve d’écrire les plus belles pages du football européen.

Christian TCHAPMI

Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités

PUBLICITE