14/06/2011 02:53:54
Jubil: Nwankwo Kanu raccroche les crampons
Les Camerounais Rigobert Song et Samuel Eto’o, l’Ivoirien Emmanuel Eboué, les Ghanéens Michael Essien et John Paintsil et plusieurs stars du football africain se sont donnés rendez vous samedi dernier à Lagos pour commémorer ce grand événement avec l’international nigérian.
Le Messager
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

Les Camerounais Rigobert Song et Samuel Eto’o, l’Ivoirien Emmanuel Eboué, les Ghanéens Michael Essien et John Paintsil et plusieurs stars du football africain se sont donnés rendez vous samedi dernier à Lagos pour commémorer ce grand événement avec l’international nigérian.

Le Teslim Balogun Stadium de Lagos a vu samedi Nwankwo Kanu faire ses adieux à sa carrière de footballeur. L'attaquant, qui fêtera ses 35 ans le 1er août prochain, avait réuni une myriade d'internationaux actuels et passés, ainsi que de nombreux amis du monde du football africain. La rencontre de gala entre les Amis de Nwankwo Kanu et les Super Eagles All Stars a été remportée par ces derniers (3-2). L'histoire retiendra surtout un moment de communion intense avec le public, même Yakubu Ayegbeni parvenant à calmer les sifflets venant des tribunes. "Papilo" met ainsi un terme à 20 années de football de haut niveau, dont 17 sous les couleurs nationales, à l'origine du plus beau palmarès africain derrière celui de Samuel Eto'o.

Parmi les invités de prestige, on aura noté les présences de Samuel Etoo, Michael Essien, Jay Jay Okocha, John Utaka, Finidi George, Mutiu Adepoju, Kalu Uche, Victor Obinna, Yakubu Ayegbeni, Ike Uche, Elderson Echiejile, Onyekachi Okonkwo, Daniel Amokachi, Ike Shorunmu, Danny Shittu, Stephen Appiah, Kalusha Bwalya, Khalilou Fadiga, Kolo Touré, Anthony Baffoe, Rigobert Song, Benjani Mwaruwari, Emmanuel Eboué, Sammy Kuffour, George Boateng, Stephen Keshi et autre Jo Bonfrère. Une bonne partie du gotha du football africain, à l’exception de Didier Drogba. Mais le buteur ivoirien de Chelsea avait une bonne excuse, lui qui a profité du week-end pour... se marier à Monte Carlo

Pays bas

C’est dans sa ville natale à Owerri, que Nwankwo Kanu débute sa carrière. Précisément dans le club de Heartland Football Club. En 1993 il remporte le Championnat du Nigéria avec son club. Puis il va être repéré lors de la victoire avec le Nigéria du Championnat du monde des moins de 17 ans. C'est l'Ajax Amsterdam et Louis Van Gaal qui le font venir. Avec l'Ajax c'est une grande histoire d'amour qui commence puisqu'il va pleinement s'épanouir dans ce club, remportant 3 championnats des Pays-Bas de 1994 à 1996. Et bien sûr la Ligue des Champions en 1995 face au Milan AC. Kanu jouera une demi-heure dans cette finale, au milieu des Rijkaard, Davids, Overmars, Blind, Kluivert ou encore les frères De Boer. En 1996 il remporte les Jeux Olympiques avec le Nigéria face à l'Argentine d'Hernan Crespo.

Sacré ballon d'or africain en 96 (et en 99) l'attaquant géant (1,97m) va ensuite s'exiler en Italie et signer à l'Inter de Milan. Mais malheureusement à son arrivée les médecins du club découvrent une anomalie cardiaque. Beaucoup le pensent alors perdu pour le foot. Il va subir une opération au cœur et pourra miraculeusement taper à nouveau dans un ballon lors de la saison 97-98, après 14 mois éloignés des terrains. Il ne jouera que 11 matches de championnat, ainsi que 5 matches de Ligue des Champions, barré par Ronaldo et Roberto Baggio.

Puis Arsène Wenger, expert pour relancer la carrière d'un joueur, va s'intéresser à la perle nigériane, qui l'impressionne par son gabarit et sa très bonne technique. Kanu signe à Arsenal en Janvier 99. Durant sa 1ère saison il inscrit 12 buts. Il s'est notamment fait remarquer cette saison là lors d'un match face à Chelsea. Arsenal était mené 2-0, avant que Kanu ne marque 3 buts en 15 minutes ce qui permit aux gunners de battre leurs rivaux sur le fil (3-2).

Avec Arsenal, Kanu remporte 2 titres de champion d'Angleterre (2002-2004) et une FA Cup (2002). En 2004 il apparait toutefois beaucoup plus sur le banc des remplaçants que sur le terrain. Il est alors transféré à West Bromwich Albion. Malheureusement il ne va inscrire que 7 buts en 2 saisons. Pour beaucoup Kanu n'a plus le niveau. Puis en 2006 il est de nouveau transféré, cette fois à Portsmouth. Sous les ordres de Redknapp, il retrouve tout son allant et fait même partie des buteurs les plus prolifiques de Premiership à la trêve avec 9 buts. Il ne marque plus en deuxième partie de saison et arrive à un total décevant de 10 pions en plus de 30 rencontres.

Christian TCHAPMI avec footafrica.fr

Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités

PUBLICITE