19/07/2011 05:40:37
Football: Chantier naval admis en Mtn Elite One
Les deux autres équipes qui accompagneront le leader du championnat Mtn Elite two en première division sortiront du trio constitué de Apejes de Mfou (44 points), Njalla Quan et Aigle, 42 points chacun.
Le Messager
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

Les deux autres équipes qui accompagneront le leader du championnat Mtn Elite two en première division sortiront du trio constitué de Apejes de Mfou (44 points), Njalla Quan et Aigle, 42 points chacun.

Sauvé ! Adieu l’enfer, bienvenu le paradis ! Maurice Mpondo est un homme comblé depuis le week-end dernier. Un verre de champagne, un tour d’honneur, voire des réjouissances populaires à travers les artères de la ville de Douala ne seraient pas exagérés. Ses poulains et lui l’ont bien mérité. Des événements de cet acabit se célèbrent de la manière la plus explosive qui soit. A deux journées de la fin de l’Elite two, Chantier naval et industriel du Cameroun est la première équipe qui évoluera la saison prochaine en Elite One. Dans la cour des grands, pour reprendre cette phrase chère aux joueurs de division inférieure qui caressent au quotidien l’espoir d’arriver plus haut. En déplacement dimanche dernier au stade municipal de Bafoussam, les « mécaniciens » de la base navale de Douala ont damé le pion (1-0) à Fovu de Baham. Le but (libérateur) des visiteurs a été inscrit à la 82e minute. Sur une passe de corner, Elangue Penda trompe la vigilance du gardien Mekou Ayiagnigni de Fovu qui capte le ballon après la ligne de but. L’arbitre central, Kara Kara, n’hésite pas à pointer le rond central. Le but de Chantier Naval est indiscutable.

Pourtant, jusqu’à ce qu’intervienne l’ouverture du score, c’est Fovu de Baham qui avait pris l’ascendant sur les visiteurs. Mais ses attaques ont péché par de nombreuses maladresses, et un nombre incomptable de ballons sur la transversale. Match plein pour le sauveur du Chantier naval : Bossonock. A plusieurs reprises, le gardien de buts des protégés de Faustin Domkeu a fait parler sa grande classe devant des actions de buts que les spectateurs voyaient mourir au fond des filets. Le club du Rocher sacré a donc tué toutes ses chances de monter en première division. Elle a laissé filer la victoire ou le match nul qu’il lui fallait pour espérer retrouver un championnat qu’elle a quitté il y a seulement un an. Dommage. Fovu attendra.

Tkc

Apejes de Mfou, lui aussi en déplacement le week-end dernier s’est refait une santé en allant battre sur ses propres installations Mayo Rey, l’un des candidats admis à la relégation cette saison. Score final de la rencontre : 2buts à 0. Une victoire qui permet aux hommes du président Aimé Léon Zang de porter leur capital de points à 44. Pendant ce temps, Roumde Adjia et Avenir de Bertoua, deux autres équipes du bas du classement, se sont séparées sur un score nul et vierge au stade municipal de Bertoua. Pas de chance pour le Tonnerre Kalara club de Yaoundé. La première division n’est pas pour aujourd’hui. Les poulains d’Onambélé Zibi ont été tenus en échec (1-1) par As Matelots de Douala. Un match nul qui pourrait compliquer la tâche au Tkc pour qui la saison a été secouée par plusieurs crises.

A cause de sa défaite en déplacement du côté de Koza, 1 but contre 2, Njalla Quan sport Academy de Limbe s’est fait rattraper par Aigle Royal de la Menoua. Les deux équipes partagent désormais 42 points chacun. Scénario identique pour Aigle de la Menoua qui a difficilement disposé de Achille Fc de Sa’a. Petite victoire pour Douala Athletic club qui a assuré son maintien en Mtn Elite Two en venant à bout de Sahel de Maroua par 1 but à 0. Pour l’heure, l’examen de passage en D1 joue encore les prolongations. Au bas du classement, Mayo Rey (21points) et Avenir (20points) sont les deux formations pressentis pour accompagner Roumde Adjia de Garoua en division inférieure.

Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités

PUBLICITE