08/08/2011 05:12:24
Revirement: Le match amical Cameroun-Salvador annul
Préalablement prévue mercredi prochain à Los Angeles (Usa) dans le cadre de la période Fifa, la confrontation a été annulée suite au désistement  du Salvador. L’annonce a été faite jeudi soir par le Comité exécutif de la Fédération Salvadorienne de Football qui a reçu notification officielle du promoteur de la rencontre.
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

Préalablement prévue mercredi prochain à Los Angeles (Usa) dans le cadre de la période Fifa, la confrontation a été annulée suite au désistement  du Salvador. L’annonce a été faite jeudi soir par le Comité exécutif de la Fédération Salvadorienne de Football qui a reçu notification officielle du promoteur de la rencontre.

Nouveau fiasco ! Javier Clemente avait peut être raison d’émettre des réserves quant au choix du Salvador comme adversaire du Cameroun lors de cette période Fifa. Bien que le motif évoqué par le technicien basque soit essentiellement axé sur la compétitivité de ce curieux adversaire, il faut tout de même admettre que le temps lui a finalement donné raison. Le match amical tant annoncé a été finalement annulé. Pourquoi donc ? La raison officielle ayant provoqué cette annulation n’a jusqu’ici pas été rendue publique. Même pas sur le site de la Fédération camerounaise de football (Fecafoot) qui a certainement reçu la notification officielle du promoteur de la rencontre au soir de l’annonce de cette nouvelle. « Retenez juste que le match n’aura plus lieu. Il n’y a pas de polémique à faire autour de cette information. Les raisons vous seront communiquées dès que possible » a indiqué laconiquement un membre du comité exécutif de la Fecafoot au reporter du Messager. Cette réponse ne suffit pourtant pas à élaguer les tonnes d’interrogations qui pèsent sur cette annulation soudaine.

Toutefois, des signes prémonitoires étaient annoncés en début de semaine dernière. En fait, une polémique était née autour du Salvador qui aurait accepté de disputer un match amical avec le Togo à la même date que le Cameroun. L’information barrait même déjà la une de certains journaux en ligne et figurait en bonne place sur le site de l’instance faîtière du football mondial.

Joint au téléphone par nos soins, les responsables de la Fecafoot ainsi que le team press officer des Lions Indomptables l’avaient confirmé, brandissant comme pièce à conviction, une copie de la lettre officielle confirmant le match,  signée de la Fédération salvadorienne de football. On croyait alors que cette démarche devait mettre définitivement un terme à la confusion qui régnait depuis quelques jours dans les esprits des supporters des deux équipes et prendrait à contrepied ceux-là qui pensaient déjà qu’avec cette « malheureuse coïncidence de calendrier », les Lions Indomptables fonçaient droit vers un report ou une annulation pure et simple de cette rencontre amicale. Ces derniers ont donc eu raison puisque la situation a connu un revirement.

Méprise

Apres l'annulation récente et dans des conditions obscures du match contre le Gabon à Paris, lors de la précédente période Fifa, le Cameroun va passer une énième période sans match amical. Question : la fédération salvadorienne de football qui est à l’origine de l’annulation va-t-elle dédommager la partie camerounaise ? Surtout quand on sait que cette annulation intervient cinq jours seulement avant la rencontre, ce qui sera très difficile pour le Cameroun de trouver un sparring-partner en moins d’une semaine.

Grosse méprise donc pour Rúben Israel, pour qui ce match se présentait comme une bonne épreuve pour son équipe qui devait « faire face à une sélection nationale africaine très compétente et exigeante ». Pour l’entraîneur national salvadorien, le match contre le Cameroun permettait de préparer une autre rencontre amicale qui aura lieu le 13 septembre 2011. En effet, ce jour là, le 11 salvadorien sera aux prises avec les Albicelestes argentins, la bande à Lionel Messi. Pour préparer ce grand rendez-vous, le Salvador souhaitait donc se mesurer à une équipe réputée « solide » et son choix s’est porté sur le Cameroun.

 Pour les Lions Indomptables, on prétendait que le Salvador était un bon sparring-partner dans l’optique du match du 03 septembre 2011 contre l’Ile Maurice. Cette confrontation devrait être la première pour les coéquipiers de Samuel Eto’o sur le sol américain depuis la Coupe du Monde 1994.  Elle s’inscrivait également dans le cadre de la célébration, le 10 août de chaque année, de la fête annuelle de la communauté salvadorienne aux Etats-Unis. Après la Macédoine , le Salvador qui s’est rebiffé, la prochaine fois ce sera peut être l’Azerbaïdjan.

Christian TCHAPMI

Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités

PUBLICITE