23/09/2011 02:33:46
Anzhi Makhachkala. Le coup de sang de Samuel Eto'o (Vido)
Sans doute énervé par la grosse occasion qu’il venait de manquer (117e) et vexé par l’attitude d’un défenseur du Dynamo Moscou à son égard, Samuel Eto’o, défait mercredi avec l’Anzhi Makhachkala en coupe de Russie (0-1 a.p.), s’est emporté, provoquant une brève échauffourée.
le10sport / le messager
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

Sans doute énervé par la grosse occasion qu’il venait de manquer (117e) et vexé par l’attitude d’un défenseur du Dynamo Moscou à son égard, Samuel Eto’o, défait mercredi avec l’Anzhi Makhachkala en coupe de Russie (0-1 a.p.), s’est emporté, provoquant une brève échauffourée.

Dur dur d’être le footballeur le mieux payé de la planète. Les débuts du capitaine des Lions indomptables en Russie ne sont pas communs. Outre son salaire stratosphérique et des déclarations bien senties, l'ancien sociétaire de l'Inter de Milan a fait son show sur la pelouse. L'état de grâce de Samuel Eto'o n'aura pas duré longtemps du côté de l'Anzhi Makhatchkala. Quelques millions, un but et puis... une élimination d'entrée de jeu pour son nouveau club lors des 16èmes de finale de finale de la coupe de Russie, face au Dynamo Moscou, après prolongation (1-0). Une première contre-performance qui a eu pour conséquence de mettre l'international camerounais, pas vraiment bon perdant pour le coup, dans tous ses états. Il l’a carrément perdu les pédales.

Pris à la gorge après avoir tenté de relever un Eto'o effondré à quelques centimètres du but, un défenseur adverse a eu l'occasion de tester sa poigne plutôt que son sens du but. Il faut dire que le quadruple ballon d’or africain avait l'occasion parfaite de remettre l'Anzhi en  selle  à quatre minutes de la fin du match. Reste à savoir si la fédération se permettra de se frotter à la nouvelle idole du football russe.


Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités

PUBLICITE