05/10/2011 02:51:19
Anzhi Makhachkala: Roberto Carlos, nouvel entraneur de Samuel Eto'o
Le club où évolue le joueur le plus payé de la planète vient de faire encore parler de lui en nommant l’ancien défenseur de la sélection brésilienne au poste d'entraîneur.
Le Messager
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

Le club où évolue le joueur le plus payé de la planète vient de faire encore parler de lui en nommant l’ancien défenseur de la sélection brésilienne au poste d'entraîneur.

C’est loin d’être une blague. Les responsables du club l’ont d’ailleurs confirmée. Suite au licenciement du coach Gadzhi Gadzhiyev, l'ancien international brésilien vient d'être nommé entraîneur-joueur du club. Roberto Carlos est donc désormais le patron du banc de touche de l’Anzhi Makhachkala. L’ex défenseur du Réal de Madrid avait déjà créé l'évènement en étant la première grande star signée par l'Anzhi Makhachkala en février 2011. Ayant évolué au cours de sa longue carrière sous les ordres d'entraîneurs tels qu'Ottavio Bianchi, Fabio Capello, Jupp Heynckes, Guus Hiddink ou encore Vicente Del Bosque, Roberto Carlos a l'occasion de mettre en pratique l'expérience accumulée aux côtés de ces techniciens reconnus.

Au moins au début, Roberto Carlos sera épaulé par l'adjoint de l'entraîneur licencié, Andrey Gordeyev. Mais ce que les observateurs attendent surtout, c'est de voir comment le Brésilien se servira de Samuel Eto'o, la star de l'équipe arrivée cet été pour le transfert le plus surprenant du mercato.

Vu les ambitions élevée de l'Anzhi Makhachkala, désirant participer au plus vite à la ligue des Champions, les compétences de Roberto Carlos en tant qu'entraîneur seront rapidement mises à l'épreuve. Quant au quadruple ballon d’or africain, même s’il a fait une affaire financière, Samuel Eto’o doit déjà regretter d’avoir signé en Russie. Afin de calmer la sinistrose qui s’abat sur Anzhi, le Camerounais a décidé d’agir. Avec le chéquier.

On n’est pas prêt d’oublier qu’à l’époque où le Cameroun avait composté son billet pour la coupe du monde en Afrique du sud, l’ancien attaquant de l’Inter Milan avait offert une montre à 33 000 euros pièce à chacun de ses coéquipiers. Il avait tenu parole, en faisant ce cadeau composé d’un bracelet en croco, de cadran en or rose ou en acier et diamants incrustés. Sympa Sam, surtout qu’il a récemment récidivé en Russie ! Il faut dire que ses coéquipiers de club en ont bien besoin. Anzhi n’occupe en effet que la 7e place du championnat, à 11 unités du leader !

Pire, depuis qu’Eto’o est arrivé, le club n’a remporté qu’un seul de ses six matchs ! Ridicule. Afin de remobiliser toutes ses troupes, le Camerounais l’a alors joué grand seigneur en invitant tous ses partenaires à se gaver dans son restaurant italien préféré de Moscou. C'est la classe, même si on pouvait attendre un peu mieux d’un homme qui gagne 20 millions d’euros net par an.

C.T avec Tf1.fr


comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités

PUBLICITE