24/10/2011 02:10:08
Lions indomptables : Samuel Eto'o vole au secours de Javier Clmente
Javier Clémente a dû se dédire au mois de juin dernier pour sauver Samuel Eto’o d’une lourde sanction disciplinaire. Ce dernier, vient de renvoyer l’encenseur au moment où les autorités camerounaises veulent licencier le technicien basque.
Starafrica
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

Javier Clémente a dû se dédire au mois de juin dernier pour sauver Samuel Eto’o d’une lourde sanction disciplinaire. Ce dernier, vient de renvoyer l’encenseur au moment où les autorités camerounaises veulent licencier le technicien basque.

Samuel Eto’o fils vient de placer un très gros caillou dans la chaussure des responsables en charges du football camerounais. Au moment où les manœuvres sont engagées pour le recrutement d’un nouvel entraineur sélectionneur de l’équipe nationale, le capitaine des Lions indomptables a clairement marqué sa préférence pour le maintient en poste du staff technique conduit par l’Espagnol Javier Clémente nonobstant leur échec dans la qualification pour la phase finale de la Can 2012. «Je suis assez fier de tout le travail qui a été fait, surtout le travail des encadreurs que sont M. Javier Clemente, François Omam Biyik, Jacques Songo’o » a fait savoir le footballeur le mieux rémunéré au monde, lors d’une interview chez les confrères de Magic FM, une radio émettant à Yaoundé la capitale politique du Cameroun.

« Si on n’avait pas eu la chance d’avoir un entraineur d’expérience comme Javier Clémente, si on n’avait pas eu des grands frères comme Jacques Songo’o ou encore François Omam Biyik, il aurait était difficile de résoudre certains problèmes qu’il y a avait dans le groupe et que tout le monde connait.On a eu la chance aujourd’hui de bénéficier du savoir faire de tout ces gens, qui ont réussi à redonner envie à tous ces jeunes de se mettre ensemble et surtout de faire comprendre à ces jeunes qu’il n’y avait pas de réels problème entre nous. Les gens avaient d’autres intérêts. Je dis grand merci. C’est vrai qu’on va commencer avec les éliminatoires de la coupe du monde et j’en profite pour dire merci à tous les encadreurs et à ceux qui nous ont accompagnés. Je leur dis grand merci parce qu’ils ont joué un rôle important. Il n’y avait aucun réel problème entre nous et c’est la triste réalité. Grâce au savoir faire de tout ces gens, on a retrouvé une équipe capable de faire des merveilles. »

Au sujet de Denis Lavagne, Martin Ndtoungou Mpillé et Pierre Mbarga pressentis pour remplacer respectivement Clémente, Omam et Songo’o, le capitaine des Lions indomptables dit ne pas encore pouvoir se prononcer sur ce qu’il pense n’être encore que des suppositions. « Si les dirigeants pensent que c’est ce qui est bien pour l’équipe nationale parce qu’ils voient d’une certaine façon, je vais me prononcer le moment venu pour dire ce que j’en pense ».

Cette sortie de Samuel Eto’o embarrasse en haut lieu. « Je dois vous avouer que les déclarations d’Eto’o ne sont pas les bienvenues parce qu’elles retardent depuis leur publication, l’aboutissement du dossier de recrutement de Denis Lavagne était presque déjà bouclé » affirme un responsable du ministère des sports et de l’éducation physique.

Pris en faute au mois de juin dernier à Yaoundé autour du match retour Cameroun – Sénégal, comptant pour les éliminatoires de la Can 2012, Samuel Eto’o fils avait versé à son dossier, une déclaration de son entraineur Javier Clémente, tendant à le dédouaner sur des chefs d’accusation retenus contre lui. Notamment l’absence à une séance d’entrainement et l’opposition au replacement d’Eric Maxim Choupo-Motting un coéquipier. Javier Clémente avait dû se dédire afin d’extirper son protégé des griffes de la commission en charge de la discipline au sein de la fédération camerounaise de football. Ce dernier, vient donc de faire un retour d’ascenseur.

Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités

PUBLICITE