24/10/2011 02:13:32
Denis Lavagne: Slectionneur du Cameroun, cela ne se refuserait pas
Manager général et entraîneur du Cotonsport de Garoua, champion du Cameroun 2011, celui qu’on présente comme le probable futur sélectionneur des Lions Indomptables s'en est expliqué avec nos confrères de France football.
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

Manager général et entraîneur du Cotonsport de Garoua, champion du Cameroun 2011, celui qu’on présente comme le probable futur sélectionneur des Lions Indomptables s'en est expliqué avec nos confrères de France football.
 
Denis Lavagne, qu'en est-il exactement de vos contacts avec les autorités camerounaises pour le poste de sélectionneur national ?

Tout d'abord, je tiens à préciser que je n'avais pas postulé. Je fais partie d'une liste soumise par la Fecafoot au ministère de la Jeunesse et des Sports. C'est à ce titre que j'ai été récemment auditionné, comme d'autres d'ailleurs. Il n'y a pas eu de discussions plus avancées que ça.
 
Que vous a-t-on demandé ?

On m'a demandé si je pouvais être intéressé par ce poste de sélectionneur. Ce qui est le cas, cela fait toujours plaisir de voir que son travail ne laisse pas indifférent. En même temps, n'oublions pas que le sélectionneur national, Javier Clemente, est toujours en poste, il est encore sous contrat.
 
Le Cameroun doit participer les 11 et 13 novembre à Marrakech à la LG Cup. Mais avec quel coach sur le banc ?

Effectivement, il y a aura une liste à soumettre. Mais pour l'instant les Lions Indomptables ont toujours un sélectionneur, que je sache.
 
Vous faites valoir un travail sur le terrain, et votre présence au Cameroun depuis quelques années, mais aussi des titres glanés avec le Cotonsport...

Il y a aussi tous nos joueurs sortis du Coton, comme Zoua (Fc Bâle), Aboubakar (Valenciennes) ou encore Salli (Monaco) qui sont passés pros. Avant, on parlait toujours de la Kadji SA , aujourd'hui on évoque surtout le Coton.
 
Soyons clair : le poste vous intéresse-t-il ?

Bien entendu, c'est un challenge qui ne se refuserait pas. Aujourd'hui, je suis lié au Cotonsport, j'ai d'ailleurs renouvelé mon contrat pour une saison, en juin dernier. Si on venait me chercher, je serais alors obligé d'arrêter avec le Coton. Mais on n'en est pas là. J'ai des échéances à préparer avec mon club.

Lesquelles ?

On travaille sur la nouvelle saison. On prépare la finale de la coupe nationale contre Unisport de Bafang, dont on attend que la date soit fixée. A l'intersaison, on a perdu notre attaquant Hilaire Momi, parti au Mans. Et puis, on souhaite faire comme la saison passée et bien figurer en ligue des champions d'Afrique.

Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités

PUBLICITE