01/11/2011 04:14:26
Canon de Yaound. Clestin Bombok : quand chante le cygne !
La première réunion du nouveau bureau du conseil d’administration des Mekok Mengonda s’est tenue hier le 31 octobre 2011 à l’Institut national de la jeunesse et des sports (Injs). Dans le but de muter le Canon en club professionnel, l’équipe sera désormais une société anonyme à objet sportif. 
Le Messager
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

La première réunion du nouveau bureau du conseil d’administration des Mekok Mengonda s’est tenue hier le 31 octobre 2011 à l’Institut national de la jeunesse et des sports (Injs). Dans le but de muter le Canon en club professionnel, l’équipe sera désormais une société anonyme à objet sportif. 

Canon new look La nouvelle ère Le nouveau départ. Canon des grandes réalisations… Les qualificatifs pour désigner la nouvelle équipe dirigeante du Kpakum sont innombrables. Les membres de cette instance, désignés dimanche dernier au cours d’une assemblée générale élective, ne jurent plus qu’au nom de la renaissance du Canon de Yaoundé. Avec raison, car l’une des équipes les plus capées du football camerounais traversait une crise sans précédent depuis plus d’un an déjà. C’est dire à quel point le challenge qui attend la nouvelle équipe est grand. En fait, à l’issue des travaux que conduisait Emmanuel Mvé Elemva, membre du conseil des sages, c’est Céline Eko qui a été portée à la tête du conseil d’administration du club. C’est donc désormais une dame (de fer) qui va faire tonner le Canon de Yaoundé. En plus de son charme et de son charisme, on attend de la nouvelle Pca du dynamisme et de la clairvoyance pour ramener la paix et la sérénité dans cette maison hantée par les conflits de leadership, des conspirations et autres batailles inter-ethniques. Opératrice économique, celle qui avait déjà activement pris part à la rédaction des statuts du club mythique de Yaoundé dit être prête à relever le défi. C’est pourquoi « je m’engage à mériter cette confiance et à refaire du Canon ce qu’on a toujours connu du Canon. Nous allons nous arrimer au professionnalisme, mais nous pouvons vous assurer que nous ferons de notre mieux », a-t-elle déclaré toute émue.

3.315.000 Cfa pour le fonctionnement du nouveau staff

Louis Marie Ondoua, lui, devient le directeur général de l’équipe à la place de Célestin Bombok débarqué après plus d’un an et demi à la tête du club. Entre autres griefs qui sont formulés contre l’ancien dg (qui occupait jusqu’à dimanche dernier ce poste par intérim) le prolongement illégal de son séjour « éternel » à la tête du club, la gestion sans partage de l’équipe et sa propension à défier le conseil des sages sous le fallacieux prétexte qu’il le fait à la lumière des textes et statuts du Canon. Accusé d’avoir pris le club en otage, l’homme d’affaires qui a noué de nombreux partenariats avec des structures étrangères dans le souci de relever l’équipe a donc été poussé à la sortie.

De sources dignes de foi, Célestin Bombok jure de poursuivre le combat devant les juridictions compétentes pour reprendre le poste qui lui a été proposé par ce même conseil des sages il y a 18 mois. N’étant plus en odeur de sainteté avec les instances dirigeantes du canon depuis quelques temps, Célestin Bombok qui voulait à tout prix avoir accès à la salle des travaux avec son groupe de supporters a malheureusement été refoulé à l’entrée du portail métallique de la direction générale de la Caisse nationale de la prévoyance sociale (Cnps). En position de faiblesse, il a donc préféré se retirer. Conséquence : c'est en son absence que le nouveau staff a été désigné. Pourtant, il revenait à l’ancien directeur général de présenter son bilan de la gestion du club depuis le 27 février 2010 (date de la dernière assemblée générale au cours de laquelle Célestin Bombok avait été nommé directeur général par intérim pour deux semaines).

Bonne nouvelle cependant pour les joueurs qui démarrent le mois prochain le championnat professionnel. Au terme de l’assemblée générale, les Canonniers ont cotisé à main levée. Résultat des courses : 3.315.000 Cfa pour le fonctionnement du nouveau staff. De quoi rassurer Oscar Eyoum, le nouveau directeur technique et l’entraîneur principal, Jean Claude Bitomo. L’avenir est prometteur. Lorsque nous mettions sous presse, le nouveau bureau du conseil d’administration se tenait à l’Injs. Objectif : « peaufiner des stratégies pour apporter le meilleur au Canon ». Faut-il croire que la guerre est finie et que le Canon peut enfin tonner à nouveau ? Trop tôt pour se prononcer.

La composition du nouveau bureau exécutif
Président du conseil d’administration  : Mme Eko Céline
1er vice-président : Me Eba’a Manga
2e vice-président : Mvondo Mbédé Henri Claude
3e vice-président : Ngoa Nguélé Daniel
4e vice-président : Abessolo Monefong Charles
Directeur général : Louis Marie Bernard Ondoua
Directeur général adjoint : Ebodé Roger
Directeur des affaires financières : Mbata Simon
Trésorier : Ambassa Mathurin
Directeur de la Communication : Steve Oyono Elemva
Directeur technique : Eyoum Oscar
Coach principal : Jean Claude Bitomo

Christian TCHAPMI

Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités

PUBLICITE