10/11/2011 02:39:15
Les Lions indomptables boudent-ils Denis Lavagne ?
Y-a-t-il péril sur la LG Cup ? On est bien tenté de répondre à cette question par l’affirmative ; compte tenu des nouvelles qui fusent de Marrakech. Parler d’inquiétude serait un euphémisme...
Le Messager
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

Désistement en cascade dans la tanière. Sur les 28 joueurs convoqués par le technicien français, une dizaine ont déclaré forfait. Yaya Banana, Aurélien Chedjou, Léonard Kwekeu, Benjamin Moukandjo, Henri Bédimo, Benoît Assou Ekotto, Nicolas Nkoulou, Gaétan Bong et Somen à Tchoyi.

Y-a-t-il péril sur la LG Cup ? On est bien tenté de répondre à cette question par l’affirmative ; compte tenu des nouvelles qui fusent de Marrakech. Parler d’inquiétude serait un euphémisme. Denis Lavagne et ses collaborateurs, déjà privés des services de trois joueurs depuis lundi dernier (Moukandjo, Chedjou, Kwekeu) viennent de nouveau d’être confrontés à une série de forfaits à 24 heures du coup d’envoi de ce tournoi dans lequel les Lions Indomptables sont engagés. Si certains joueurs sont indisponibles pour des motifs officiellement indiscutables, l’incertitude plane sur les autres, la majorité, qui selon nos confrères du journal en ligne camfoot, « sont subitement tombés malades le lendemain du jour fixé pour le regroupement ». Et pourtant, la veille, ils ont livré des matches de haute facture avec leurs clubs professionnels respectif et sont repartis du stade visiblement  en grande forme.

C’est le cas de Nicolas Nkoulou. Auteur d’un excellent match (2-0) face à Nice samedi dernier, le vice capitaine des Lions a fait le déplacement de Marrakech mais n’a pu prendre part aux séances d’entrainements avec ses coéquipiers. Dans le même temps de jeu et dans le cadre de la même compétition, Henri Bedimo et son club Montpellier ont arraché le week-end dernier un nul (1-1) devant Saint-Etienne ; Somen à Tchoyi de West Bromwish Albion en Angleterre, a joué le week-end dernier durant 28 minutes devant Arsenal d’Alexandre Song (0-3). Et toujours en Premier League, Assou Ekotto, impérial, a disputé 90 minutes du match qui a opposé son équipe Tottenham à Fulham (3-1). Tous ces quatre joueurs font curieusement partie de la longue liste de défections qui bousculent au portillon de l’infirmerie des fauves.

Benoît Assou Ekotto

Le baptême du feu de Yaya Banana va finalement tomber à l’eau puisque le défenseur de l’Espérance de Tunis a confirmé au staff technique qu’il ne sera pas, disponible à cause de la finale retour de la ligue des Champions Orange prévue le samedi 12 novembre, soit la veille du dernier match du Cameroun dans le tournoi. Un désistement bien différent de celui de son aîné, Benoît Assou Ekotto qui ne devrait plus surprendre. Ce d’autant plus que ce dernier n‘a plus répondu aux appels du drapeau depuis le mois de février 2011. Convoqué par défaut pour remplacer au pied levé Georges Mandjeck, le latéral gauche de Tottenham n’a jamais pardonné à l’ancien encadrement technique conduit par l’Espagnol Javier Clémente, ce qu’il a toujours considéré comme un mépris. C’est peut-être la raison pour laquelle il a décidé de se consacrer à son club.

Face à tous ces forfaits, Denis Lavagne n’a eu d’autre choix que de trouver à contrecœur des solutions de rechange. En effet, Ambroise Oyongo Bitolo, le défenseur latéral gauche et non moins international junior de Coton Sport de Garoua et le latéral polyvalent Jean Patrick Abouna Ndzana des Astres de Douala ont été appelés en renfort pour sauver in extremis une défense des Lions indomptables complètement dégarnie et qui aura du grain à moudre face à une attaque soudanaise remuante, en match inaugural de cette Lg Cup. Les deux amateurs, a-t-on appris, devraient regagner Marrakech hier soir.

Christian TCHAPMI

Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités

PUBLICITE