18/11/2011 03:05:59
Union de Douala. Guerre de communiqus pour le contrle des Nassara
Une missive émanant du président du conseil supérieur des sages a été mise entre parenthèses par celle du président général. Bataille au sommet des Vert et Blanc.
Le Messager
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

Une missive émanant du président du conseil supérieur des sages a été mise entre parenthèses par celle du président général. Bataille au sommet des Vert et Blanc.

Après le communiqué signé par prince Soh nkaké Ngassa Happi Emmanuel, président du conseil supérieur des sages, qui stipule que «le président général et le président du conseil supérieur des sages de l’Union sportive de Douala annoncent à toute la grande famille des Nassara qu’une assemblée générale ordinaire se tiendra le dimanche 20 novembre 2011 à 14 heures à la Salle des Fêtes du foyer des Femmes Njoh Njoh», Faustin Domkeu sort de sa réserve et dément. «Un communiqué faisant état de ce que le président du conseil supérieur des sages et le président général de l’Union sportive de Douala convoquent une assemblée générale pour le dimanche, 20 novembre 2011 circule actuellement. Informé de cet état de choses, le président général de l’Union sportive de Douala, seul habilité à convoquer une pareille assise, tient à informer la grande famille des Nassara qu’il n’est ni de près ni de loin concerné par ce tract qui, si l’on se réfère aux statuts de l’Usd, n’a aucune valeur légale et ne saurait être pris en compte».

Ce bras de fer observé entre le président général et le président du conseil supérieur des sages a débuté mardi dernier lorsque Ngassa Happi a pris l’initiative de convoquer les membres du conseil des sages et ceux du bureau à l’exception du président général. «Le président Domkeu a refusé de décrocher son téléphone car il savait bien que c’est pour l’inviter à cette réunion où il a été décidé de la tenue de cette assemblée générale», dit le président du comité d’organisation. Ce dernier justifie la tenue de ces assises à cause du dead line fixé par la fédération camerounaise de football (Fécafoot).

«Il faut que tous les documents soient envoyés à la Fécafoot avant le 25 novembre 2011 pour que le championnat soit lancé.». Interrogé sur la probable éviction de Faustin Domkeu, il s’explique. «Je le dis et je le répète. Nous n’avons pas un problème de président,  nous avons par contre un problème de gestion. Tous les membres sont sensibilisés. L’assemblée générale se tiendra comme prévu». Quant à Faustin Domkeu qui se dit seul habilité à convoquer de telles assises, il n’y a pas péril en la demeure. «Une assemblée générale sera régulièrement convoquée dans les jours à venir».

En attendant la tenue ou non de cette assemblée générale dimanche 20 novembre 2011 et sous réserve des décisions qui y seront prises, force est de constater que la hache de guerre est déterrée. Qui de Ngassa Happi et de Faustin Domkeu aura gain de cause ?

Etame Kouoh

Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités

PUBLICITE