19/11/2011 06:19:57
Cameroun-Algrie: Une mise au point d'Alexandre Ribeiro
Après les joueurs et la Fécafoot, Alexandre Ribeiro, l’agent de match FIFA du Cameroun, vient à son tour de publier un communiqué, à propos de l’incident survenu à Marrakech et qui a conduit à l’annulation du match amical contre l'Algérie.
Sport365/FootSud
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

Après les joueurs et la Fécafoot, Alexandre Ribeiro, l’agent de match FIFA du Cameroun, vient à son tour de publier un communiqué, à propos de l’incident survenu à Marrakech et qui a conduit à l’annulation du match amical contre l'Algérie.  

« Nous prenons actes de l’annulation du match contre l’Algérie dont l’annonce officielle est intervenue le 14 novembre. Nous déplorons qu’un conflit interne entre la Fédération camerounaise de football et les joueurs, intervienne à ce moment et prive l’Algérie de ce match, écrit le communiqué d'Alexandre Ribeiro. Nous ne connaissons pas les raisons profondes de cette situation, qui va loin au-delà du paiement des primes de présence qui, nous le rappelons, ne concerne en rien des primes de matches mais résultent d’un accord interne au Cameroun et dont nous sommes tout à fait étranger.

Nous ne prendrons donc pas position dans ce conflit qui implique directement les joueurs et leur Fédération. Nous avons tenté, poursuit le communiqué, avec l’aide de la fédération algérienne de football de trouver une solution à ce conflit mais nous avons compris assez rapidement que cette situation résultait de problèmes internes entre joueurs et leurs dirigeants. Nous tenons à présenter nos excuses à la Fédération algérienne de football, à l’entraîneur, et surtout nous souhaitons que les autorités camerounaises, la Fécafoot et les joueurs prennent leurs responsabilités afin de résoudre leurs problèmes internes pour éviter qu’une telle situation ne se représente à l’avenir. »

En d’autres termes, Alexandre Ribeiro à qui la Fecafoot a concédé l’exclusivité de l’organisation de ses matches amicaux jusqu’en 2013, veut faire comprendre que la révolte des joueurs n’a aucun lien avec les retombés du contrat signé avec l’Algérie pour le match manqué du 15 novembre. Ribeiro, qui connait bien la tanière des Lions Indomptables, confirme que la revendication des primes de présences, avancée par les joueurs n’est qu’un prétexte qui a permis, aux Samuel Eto'o et compagnie, de faire remonter à la surface les problèmes de management qui ont été très souvent à l’origine des tensions au sein de la tanière.

Les forfaits en nombre inédit jusqu'alors d’une dizaine de joueurs à l’entame du tournoi LG Cup de Marrakech constitue peut être la preuve que la révolte des joueurs à la fin de ce tournoi était une opération bien préméditée, avec comme premier acte, ces renoncements en cascade. Un message que nos dirigeants n’auront pas su décrypter à temps.

Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités

PUBLICITE